SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

20 mois après l’attentat de Beyrouth… Le « pouvoir » nous tue à nouveau

L’explosion a changé les traits de l’épouse de l’est de « Beyrouth » et a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés et choqués, sans révéler ses causes ni tenir les responsables responsables et l’autorité dirigeante dans un profond sommeil, indifférent, et même exerçant leurs droits naturels aux dépens des âmes et des blessures qui n’ont pas guéri et ne guériront pas.

Les Libanais, et les familles de 214 morts et plus de 6 000 blessés, attendent toujours la vérité, et l’autorité dirigeante, dirigée par l’État du Hezbollah, entrave effrontément la recherche des victimes pour la vérité et la justice à la suite de l’explosion catastrophique, mais les gouvernements successifs après la catastrophe se vantent, et même dénoncent le « comportement des familles des victimes », rejetant les manifestations organisées par ses familles, plus récemment le discours du ministre de la Justice Henry Khoury, qui a déclaré qu’«il n’est pas permis d’essayer d’entrer par effraction dans sa maison », oubliant que l’autorité elle-même – Et ça en fait partie- est responsable de cette catastrophe.

Votre Excellence le Ministre, excusez nous pour empiéter sur votre espace personnel, mais étant ministre de la Justice dans cet ancien gouvernement, et après avoir tergiversé et entravé les enquêtes et les formations judiciaires, n’est-ce pas le droit du peuple, tout d’abord, aux familles des victimes de la « manifestation » ? Nous parlons d’âmes perdues et le tueur est libre ,même se présente et se prépare à se présenter aux élections, et les partis au pouvoir au Liban lancent leurs campagnes électorales prometteuses comme si de rien n’était. N’avons-nous pas le droit de savoir qui a apporté tant de nitrate qui ont resté sept ans dans le port et qui était au courant et de ses risques?

Nous savons, Monsieur le Ministre, que la justice libanaise a résolu les responsabilités en ce qui concerne qui a apporté les nitrates d’ammonium à Beyrouth, les raisons de leur décharge et comment les stocker à la décision de ne pas les détruire ou de les réexporter jusqu’à l’explosion, mais quand nous arrivons à enquêter sur la partie responsable, ils se réfugient dans des immunités et des mafias qui les protègent, la grotte d’Ali Baba et non un État, alors nous avons excusé Votre Excellence, vous ne le ferez pas et ne connaissez pas l’étendue de nos blessures!

Dans un massacre flagrant, l’autorité libanaise a exécuté des innocents, leurs familles et leurs enfants dans une épreuve meurtrière, ils n’ont rien à perdre, prêts à apporter la vérité de leurs mains, à faire sortir des fonctionnaires de leurs maisons, à être endormis et tenus responsables par la force, ils ont enterré leurs proches en morceaux, et ils les tuent à nouveau, avec vantardise et favoritisme fatal.

    la source :
  • Sawt Beirut International