SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

A tout le monde… à part d’ « Aouniyeh » !!

La chanteuse libanaise Elissa a écrit un tweet simple et de peu de mots, mais elle explique l’état de relâchement et de perte au Liban. Elle a dit dans son tweet : Bonjour à tous, à l’exception d’ « Aouniyeh ».

La position de cette chanteuse internationale explique peut-être l’ampleur de la colère des Libanais à l’égard d’un groupe politique qui est devenu le choix des crises et des explosions au Liban, et dont le président, Michel Aoun, continue de prêcher l’enfer aux gens.

Les forces politiques peuvent proposer un projet anti-Hezbollah. Aujourd’hui, il y a un projet clair au Liban, qui est le projet du Hezbollah. Les projets de l’autorité d’Aounine sont alliés au Hezbollah. Ils perturbent tout dans le pays pour désespérer les gens, et toute occupation ou dictature qui travaille pour frapper la classe moyenne, et quand tous les gens deviennent une classe pauvre, il est facile de contrôler le pays, car les gens se tournent pour demander seulement de la nourriture pour continuer.

Le pire dans le système du pouvoir, ce sont les techniciens et les spécialistes qui ne combinent pas leur spécialisation avec le professionnalisme politique, et qui assument des responsabilités partisanes et officielles et se sont transformés en masque pour ceux qui les ont amenés, et en façades profanes et obéissantes qui ne pensent pas et ne discutent pas, mais se taisent, applaudissent, accomplissent les devoirs de loyauté et les poèmes de louange au bienfaiteur.

Un gouvernement politique de libération et de sauvetage, ramenant le Liban à la mondialisation politique, économique et culturelle, est la porte d’entrée vers des solutions économiques et sociales durables. Quant à un gouvernement de techniciens qui ne comprennent pas la politique, qui limite son attention aux affaires économiques et sociales, ce sera un gouvernement de stabilisation de la pauvreté et une économie d’aide humanitaire, malheureusement, et c’est ce que veulent les Aounistes.

La demande d’un gouvernement de spécialistes apolitiques pour gérer la crise et chercher des solutions provisoires et techniques doit être arrêtée, et remplacée par la demande d’un gouvernement de politiciens souverains honorables dont la mission est la libération complète de la terre, de la décision et des institutions, et le sauvetage réel de l’État, du peuple et de l’économie en coopération avec la légitimité arabe et internationale.

Et en attendant le rapport français sur l’explosion du port de Beyrouth, la responsabilité reste sur les épaules des politiciens qui dirigent. Cette équipe, qui avait l’habitude de jouer sur le facteur du temps et de l’oubli, pour adapter les gens et retourner à la vie normale, et ainsi la vérité meurt et se perd, et ceci est plus dangereux que l’horreur du crime lui-même.

Étant donné l’importance primordiale, il a été déclaré dans le préambule de la constitution que le système libanais est basé sur le principe de la séparation des pouvoirs, de l’équilibre et de la coopération, et ce principe remonte à la civilisation grecque avec Platon et Aristote, et la violation de la constitution libanaise a lieu pour détruire progressivement les institutions de l’État, ce qui est en même temps une violation dangereuse.