SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Aoun…Je n’ai pas besoin du Hezbollah

Quelle farce que cette classe dirigeante qui parle de la naissance du gouvernement alors que le peuple souffre sous le poids des files d’attente d’humiliation sans électricité, sans médicaments, sans essence et sans diesel.

Quelle est cette farce quand les Libanais cherchent leur subsistance dans les poubelles des politiciens ?

Le peuple meurt, et le président Michel Aoun cherche la continuité de son gendre, Gebran Bassil, pour compléter l’approche du courant destructeur du Liban.

Dans un contexte drôle et larmoyant à la fois, des sources politiques de haut rang ont indiqué à « Sawt Beirut International » que le président de la République et son équipe, dirigée par Bassil, ont travaillé à falsifier le processus de la formation et à faire tourner les coins de la demande du tiers de garantie en insérant des noms qui tournent dans l’orbite du Courant patriotique libre pour les ministérialiser afin d’obtenir le « tiers destructeur ».

Les sources ont révélé que l’équipe du président Aoun est allée trop loin dans ses exigences, car en obtenant le tiers de blocage, l’équipe de Aoun est censé être libérée du Hezbollah ou de tout groupe allié à lui, et devient donc le commandement final au sein du gouvernement sans se référer à aucun allié, avec en tête Hezbollah, et cette question inquiète le Hezbollah, et c’est pourquoi Hezbollah insiste pour qu’aucune partie au sein du gouvernement n’obtienne « le tiers de garantie. »

Les mêmes sources ajoutent que Aoun n’a renoncé qu’après avoir obtenu « une arme de perturbation », grâce à laquelle il assurera la continuité de son gendre Bassil au sein du gouvernement, et le promouvra dans la bataille pour la présidence, ou du moins s’assurera qu’il reste parmi les personnes puissantes.

De son côté, le Hezbollah a peur du comportement de Bassil, qui pourrait conduire à un accord contre le parti afin de lever les sanctions américaines à son encontre, ce qui rend Hezbollah seul sans aucune couverture chrétienne.