SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 May 2022, Sunday |

Aoun veut Maalouf…Et le désaccord de « Kanaan et Bou Saab » expose la liste à la défaite

La machine électorale du Courant patriotique libre (CPL) à Maten est dans un état de confusion et de fragmentation en raison des divergences entre les représentants Elias Bou Saab et Ibrahim Kanaan et Eddie Maalouf.

Selon des informations privées pour « Sawt Beirut International », le CPL se concentre dans sa bataille pour faire tomber le candidat Melhem Riachy, ce qu’Ibrahim Kanaan considère comme impossible parce que les voix des électeurs des Forces Libanaises dans le Maten seront pour Riashy, et en cela il est très difficile de le faire tomber, au moins selon les chiffres.

Selon les informations, le CPL n’a plus la capacité qui lui permettrait de distribuer les voix à Kanaan, Bou Saab et Maalouf, qui est le plus faible de la liste du CPL, et le conflit est entre Bou Saab et Kanaan d’une part, et d’autre part entre Kanaan et Bassil, qui préfère Eddie Maalouf, ce dont Kanaan est bien conscient, et Kanaan mène une opération de grande mobilisation et d’achat de voix face à Elias Bou Saab.

Les informations confirment que le président de la République, Michel Aoun, est directement intervenu et a envoyé quelqu’un du palais présidentiel pour dire que le président veut Maalouf, et que les votes préférentiels doivent être en sa faveur.

Il y a une autre opinion au sein de la machine électorale du CPL, qui dit que se concentrer sur la distribution des votes entre Bou Saab et Kanaan est plus facile et assure qu’ils atteignent le parlement, car ils bénéficient d’un large soutien populaire, alors que Maalouf est très faible et a besoin de tous les votes des partisans du CPL pour gagner, et c’est une situation très dangereuse car elle expose Bou Saab et Kanaan à une perte inévitable, en plus du fait que le processus de vengeance contre Riachy est coûteux pour le CPL.

Des informations provenant de l’intérieur du CPL montrent que se concentrer sur Maalouf sera coûteux, et le prix est l’arrivée de deux députés de la liste des Forces libanaises au Maten au parlement, mais si les votes du courant sont distribués à Kanaan et Bou Saab, les Forces Libanaises ne gagneront qu’un seul siège.

    la source :
  • Sawt Beirut International