SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Bassil…Des rondes ratées qui n’ont pas porté leurs fruits

Le chef du Courant patriotique libre, le député Gebran Bassil, tourne autour d’un cercle ramifié après que les portes de Baabda lui aient été fermées , alors il a eu recours au plan de réunions bilatérales et de dialogue pour sortir de sa crise et de son isolement, qui est devenu une préoccupation pour lui et menace son avenir.

Des sources familières avec l’atmosphère de ses réunions disent au site « Sawt Beirut International », que « les réunions de Bassil n’ont pas été bien accueillies par ceux qui l’ont rencontré, et sont devenues une navette de tricot filant mais sans tricot, et tout le monde a perdu confiance dans le chef du mouvement, même les députés de son bloc qui ne connaissaient pas l’atmosphère des réunions et n’ont pas mis Bassil dans cette atmosphère, et cela signifie que Bassil n’est pas sérieux avec ses réunions ».

Les sources ajoutent que « la confiance en Bassil a été perdue par tout le monde à cause de son comportement raté et des grandes différences entre lui et ses alliés, même le Hezbollah ne montre plus de sérieux envers Bassil et le traite avec beaucoup de soin et de prudence, surtout après les mots décourageants qu’il a prononcés contre le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah ».

Les sources confirment qu’il n’y a pas de résultat fructueux ou reflété dans les réunions de Bassil, ce qui est la nécessité de ce qui n’est pas nécessaire, sa rencontre avec le chef du Parti socialiste progressiste n’a pas été bonne, en particulier au sujet de la présidence et a rencontré le rejet des propositions de Bassil, ainsi que sa rencontre avec le Premier ministre intérimaire Najib Mikati, qui n’a pas abouti à la suspension des sessions du gouvernement.

À la suite des tournées de Bassil, aucune des parties libanaises ne le croit plus, et l’isolement dans lequel il s’est placé se poursuivra indéfiniment après qu’il ait fermé les portes des accords plus tôt, s’être présenté ou personne et avoir agi comme un président fantôme de la république.

    la source :
  • Sawt Beirut International