SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Bassil est terrifié…Pas de gouvernement avant de garantir qu’il ne sera pas tenu responsable

Le chef du Courant patriotique libre (CPL), le député Gebran Bassil, exige toujours un ensemble de gains en échange de la formation du gouvernement, ce qui semble très difficile étant donné le type d’exigences qu’il veut imposer au Premier ministre désigné, Najib Mikati.

Dans ce contexte, une source proche du premier ministre intérimaire révèle que Bassil a surtout peur d’ouvrir les dossiers du ministère de l’énergie après la fin du mandat du président Michel Aoun, et de tenir son courant (CPL) responsable du gaspillage de milliards de dollars dans le dossier de l’électricité sans aucune réalisation ou progrès.

La source a déclaré à « Sawt Beirut International » que Bassil craint une vengeance contre lui et son mouvement, et qu’il a donc demandé à plusieurs reprises à Mikati un ensemble de nominations judiciaires et administratives de haut niveau qui lui garantirait l’arrivée de personnes affiliées à son mouvement et proches de lui pour assurer l’effacement des dossiers et le blocage de toute tentative judiciaire de révéler ce que le mouvement a commis au ministère de l’énergie et dans tous les autres postes de responsabilité qui ont été confiés à des ministres et directeurs affiliés à Bassil.

Selon la source, Bassil veut éloigner son mouvement de toute responsabilité future, et il veut aussi achever le parcours de Aoun, mais par la politique, en réalisant des gains et en obtenant des positions qui lui permettent de continuer dans la même approche, et le fait qu’il est puni par les Américains, donc il ne veut pas que des circonstances imparfaites exacerbent sa situation.

    la source :
  • Sawt Beirut International