SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Bou Habib nie… Des sources du ministère des Affaires étrangères confirment: Bassil intervient directement dans les formations diplomatiques

C’est drôle, lorsque le ministre des Affaires étrangères Abdullah Bou Habib dit que le chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil n’interfère pas dans les formations diplomatiques, et qu’il ne l’a pas vu depuis un moment.

Le ministre des Affaires étrangères dénigre le peuple, car aucune personne saine d’esprit ne sait qu’il est affilié à Bassil et qu’il agit conformément aux ordres du chef du courant, et toutes les déclarations émises sont écrites à Al-Chalouhy, dont la dernière en date est la célèbre déclaration sur l’invasion russe de l’Ukraine.

Des sources au sein du ministère des Affaires étrangères ont confirmé que Bassil était intervenu directement dans les formations diplomatiques et les attendait depuis qu’il avait fait sa promesse au Premier ministre Najib Mikati lorsqu’il l’avait nommé et avait promis en retour de décider des formations diplomatiques.

Les sources ont déclaré à Sawt Beirut International « Tous les noms proposés pour le poste d’ambassadeur, qui proviennent de la part des chrétiens, ont été envoyés par Bassil, il a mis les noms des ambassadeurs lui-même, et Bou Habib a dit les noms à tour au Premier ministre en tant que facteur, ni plus, ni moins ».

Les sources s’étonnent de la façon dont Bou Habib nie l’intervention de Bassil, qui a déclaré dans l’une de ses interviews télévisées que les formations diplomatiques ont été effectuées conformément au quota, ce qui signifie que Bassil y a un rôle direct, soulignant que la part de Bassil est venue en accord avec son intérêt personnel sans aucun souci d’efficacité, et il a satisfait ceux qui ne les ont pas nommés aux élections législatives en les nommant ambassadeurs, comme si le ministère des Affaires étrangères était une boutique pour Bassil.

    la source :
  • Sawt Beirut International