SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Ce que Hezbollah le craint le plus au liban

La science de l’étude de l’ennemi parle toujours de faiblesses et de forces, afin de se concentrer sur la faiblesse de l’ennemi et ainsi le vaincre éventuellement,soulager le peuple de son mal et le mettre de côté pour régler la situation du peuple.
La milice du Hezbollah dans le bon sens est un ennemi apparent de l’État libanais et du peuple libanais, il a pratiqué toutes les formes d’hostilité à ce pays et à son peuple, il a blâmé le Liban pour les conséquences de son travail à l’Iran.

La peur du Hezbollah au niveau extérieur est connue par tout le monde, c’est un parti affilié à l’Iran, et donc tout ce qui effraie le régime des mollahs à Téhéran lui fait peur, et tout ce qui nuit à l’Iran lui nuit dans la forme et le fond.
Mais à l’intérieur du Liban, la partie armée avec une arme illégale, a surtout peur de briser le contrat de son incubateur populaire autour d’elle, qui est destiné à la communauté chiite libanaise.

Ce public, que Hassan Nasrallah appelle l’incubateur populaire de la résistance, est la grande faiblesse du Hezbollah, parce que le parti déclare explicitement qu’il est son représentant et qu’il est le gardien de ses droits en partenariat avec le mouvement de milice Amal dirigé par Nabih Berri, et parce que le reste des communautés au Liban sont mis par le Hezbollah , dans sa petite poche, en vertu de son alliance avec Michel Aoun, le président de la République et son gendre Gebran Bassil, et lui fournir ainsi la couverture politique maronite à l’intérieur et à l’extérieur du Liban, et d’autres sectes ne le mettent pas au mieux, Parce que beaucoup de ses dirigeants se sont contentés d’être des agents de l’Iran et ont servi dans le tribunal des armes non honorifiques appartenant à des mercenaires du Hezbollah.

Il convient de mentionner ici que la capacité de pénétrer dans ce prétendu incubateur populaire est très facile et s’est produite, la pauvreté, la faim, le besoin et la misère, tout vocabulaire amer pénètre dans la vie du partisan chiite du Hezbollah comme d’autres, et la souffrance malgré le marketing du Hezbollah à la propagande de la vulnérabilité ,la disponibilité de l’argent et du dollar dans l’environnement du Hezbollah est un faux marketing.

La désinformation, selon un observatoire libanais local concerné par le suivi de la situation de vie au Liban, 70% de l’incubateur du Hezbollah La popularité supposée est inférieure au seuil de pauvreté, et l’incapacité du parti à payer les cotisations de certains éléments armés participant à la guerre syrienne s’ajoute à ses crises.

Même l’Iran, avec la présence de Ibrahim Raisi, souffre d’une pénurie de ressources fournies aux milices du Hezbollah, et s’est engagé à envoyer des navires de Hassan Nasrallah, mais sans faits sur le terrain, et les prochains jours rendront la mainmise de l’incubateur populaire étroite sur le cou de la milice du Hezbollah et doit donc se concentrer sur elle afin de faire de la partie armée terroriste un perdant isolé.