SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Dans les coulisses de la rencontre de Frangieh et Bogdanov…Soutien russe et promesses de Nasrallah

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhail Baghodanov et le chef du mouvement Marada, Suleiman Frangieh, se sont rencontrés dans les coulisses lors de sa récente visite en Russie.

Les Russes n’ont pas caché la faute à Frangieh et ont insisté pour délivrer un message fortement formulé au chef du Courant patriotique libre Gibran Bassil et son comportement offensif, qui préoccupe la Russie et sa position sur l’invasion russe, selon les sources accompagnant la visite de Frangieh.

Les mêmes sources ont déclaré que le ressentiment russe continue pour Bassil et le président Michel Aoun, mais il y a un souci russe de ne pas aggraver les choses, mais les positions de Bassil ont un prix à payer.

Interrogées sur le prix, les sources ont répondu à Sawt of Beirut International, pour oublier le soutien russe de Bassil, ce qui signifie que les Russes ne soutiendront pas Bassil s’il se présente à la présidence.

En ce qui concerne les secrets de la réunion, les sources ont déclaré que Frangieh avait informé les Russes du soutien du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, aux élections présidentielles, et avait révélé qu’il avait reçu une promesse de Nasrallah de soutenir Farangieh , une promesse catégorique.

Les sources indiquent que l’échec de Bassil à accepter l’alliance avec Frangieh malgré les efforts de Nasrallah est venu dans le contexte de sa connaissance de la promesse faite par Nasrallah à Frangieh, car Bassil a estimé que son rêve de la présidence s’est évaporé et a perdu le soutien du parti pour lui, et vous les positions russes pour confirmer que le tapis du palais de baabda a été tiré sous les pieds de Bassil.

Bassil sait qu’il a perdu le soutien du parti pour lui indéfiniment, parce que le parti a souffert des actions de Bassil mais en même temps ne veut pas démanteler l’alliance avec lui parce qu’il a besoin de sa candidature chrétienne, et cela explique l’intervention du parti avec le président nabih Berri pour blâmer les règlements et inclure les candidats de l’actuel et espérer sur une liste unifiée, parce que ce qui compte pour le parti, c’est le résulta.

    la source :
  • Sawt Beirut International