SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

De nombreux facteurs motivent l’enthousiasme des expatriés pour les élections

Les électeurs expatriés ont un grand enthousiasme pour voter, car la première phase des élections pour les expatriés dans les pays arabes commence aujourd’hui, et la deuxième phase suivra dimanche pour les résidents de tous les autres pays du monde, en particulier les États-Unis, l’Afrique et l’Europe.

Des sources diplomatiques affirment que les raisons de l’enthousiasme qui caractérisent les expatriés sont de nombreux facteurs, et que sans ces facteurs, le nombre de non-résidents inscrits au Liban n’aurait pas atteint 225 mille et 114 électeurs dans le monde. Les sources ont expliqué à « Sawt Beirut International » que les facteurs à l’origine de l’enthousiasme de l’expatrié sont les suivants :

– Il y a une révolution interne parmi les expatriés contre ceux qui ont amené la situation libanaise à ce qu’elle a atteint politiquement, économiquement et socialement. Cette image s’exprimera dans les urnes, où se cristallisera la vengeance contre le système corrompu. C’est une question qui a toujours été la crainte de ceux au pouvoir à propos des élections des expatriés qui feront une différence, et les gens au pouvoir ont travaillé dur pour entraver les élections des expatriés et n’y sont pas parvenus.

– Les expatriés ont remarqué que l’arme du « Hezbollah » n’est plus une arme de résistance à Israël, car elle se dirige vers l’intérieur, selon les sources, et qu’elle a été utilisée pour imposer des équations politiques dans la gouvernance et dans l’administration et dans tous les postes de l’État, en plus d’être un élément d’intimidation pour la libre expression d’opinion. Ce qui a conduit à un rejet aliéné de cette réalité, d’autant plus que toutes les tentatives de ces dernières années pour parvenir à une stratégie défensive au Liban où les armes illégales tombent sous le commandement des armes légitimes ont échoué, et qu’il n’y a pas d’horizon clair pour l’avenir du stratégie proposée, dont les dirigeants s’accrochent à l’idée de la demande internationale pour eux.

Malgré l’importance du Fonds franco-saoudien dans l’accompagnement du peuple libanais, ce qui déplore l’expatriation, c’est l’arrivée des Libanais à la situation sociale difficile, qui a occasionné leur besoin de fonds de soutien similaires au Fonds international pour soutenir le peuple syrien, et auparavant les fonds internationaux et arabes pour soutenir le peuple palestinien. Trois peuples se noient dans la pauvreté, la faim et l’oppression à cause de l’abandon par leurs dirigeants de leurs devoirs envers eux. La situation ne se limitait pas à cela, mais la situation tragique de ces trois peuples a fait que nombre d’entre eux se sont noyés dans la mer pour fuir leur patrie. Ce sont les trois peuples sur un bateau qui coule.

Les Libanais recherchent l’immigration, même si elle est illégale pour chercher la sécurité. C’est une émigration provoquée par le système et la peur des expatriés sur la pérennité du système et l’absence de réalisations nationales. Par conséquent, leurs efforts se concentrent sur la participation aux élections, même si beaucoup d’entre eux doivent parcourir de longues distances pour se rendre aux bureaux de vote.

    la source :
  • Sawt Beirut International