SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Deux blocs dans le bloc de Bassil!

Ce n’est pas différent que le Courant patriotique libre connaît ses pires jours depuis la fin de l’ère de l’ancien président Michel Aoun, qui avait l’habitude d’étendre son influence sur le mouvement, et le chef du mouvement, le représentant Gebran Bassil, l’exploite dans la meilleure façon, selon ses intérêts personnels et afin d’étendre son influence au sein du mouvement.

Des sources proches du Mouvement patriotique libre confirment via « Sawt Beirut International » que la situation a changé après le départ d’Aoun du palais républicain, et Aoun à Rabieh était différent d’Aoun au palais de Baabda. Basile l’a fait par sa domination du courant et de l’unicité de ses décisions.

Et les sources ajoutent : « Depuis la fin des récentes élections législatives, Bassil a estimé qu’il avait perdu une partie de son prestige au sein du mouvement, et malgré le fait qu’il ait remporté un grand nombre de sièges parlementaires, il est pleinement conscient de l’ampleur des votes et le soutien fourni par le Hezbollah pour agrandir la taille du bloc de Bassil.

Outre les voix obtenues par les représentants Elias Bou Saab, Ibrahim Kanaan et Alain Aoun, malgré les tentatives de Bassil de leur bloquer certains votes des aounistes, cela ne les a pas empêchés de l’emporter, tout comme le coup porté à Al-Nayyar en Jezzine a suffi à certains représentants pour reconsidérer la manière dont Basile abuse au sein du bloc parlementaire et au sein du mouvement ».

Dans le dossier présidentiel, il y a des députés contre la candidature de Bassil, et ils considèrent que l’alliance est terminée et que les circonstances ne sont pas propices à l’arrivée de Bassil, et donc qu’il doit choisir un candidat à l’intérieur du bloc, pas à l’extérieur.

    la source :
  • Sawt Beirut International