SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Est-ce que l’échec de l’armée israélienne à neutraliser le drone « Hassan » est seulement une propagande ?

Le retour du « drone Hassan » a soulevé de nombreuses questions sur la mission qu’il a effectuée et son point de départ, mais la question qui se pose est le fait que « l’ennemi israélien » n’a pas été en mesure de l’abattre, et il a révélé il y a quelque temps qu’il a réussi à abattre l’une des drones en Janvier de cette année qui contient des photos secrètes, selon ce qui a été annoncé par « l’armée israélienne », révélant qu’il appartenait aux forces spéciales du Hezbollah lors d’un exercice spécial d’utilisation de ce type d’appareil.

Sur la base de ces propos, un expert militaire dans son interview avec « Sawt Beirut International » doute de la validité de cette narration en termes d’inexactitude d’abord, parce qu’il faut tenir compte de la possibilité de sa chute et qu’il ne peut pas transporter des bandes vidéo ou des données qui révèlent les éléments qui effectuent cette mission, malgré son succès en survolant plusieurs fois les positions ennemies, mais un certain nombre d’entre elles ont échoué et ont été détruites, que ce soit à l’intérieur du territoire libanais ou à la bande frontalière.

Quant au dernier drone « Hassan », qui a volé pendant 40 minutes et à une profondeur de 70 km à l’intérieur de « l’entité sioniste », celle-ci a confirmé qu’elle n’a pas pu le faire tomber malgré l’activation du système « Dôme de fer », ou bien l' »armée israélienne » a-t-elle voulu montrer le danger du « Hezbollah » et de ses drones vers « Israël » pour envoyer des messages à l’administration américaine et à ceux qui sont préoccupés à propos de deux questions. La première concerne le type d’armes avancées que Hezbollah possède avec l’aide des Iraniens, ce qui impose à l’administration de Joe Biden d’être ferme sur les négociations de Vienne concernant l’inclusion des armes avancées et balistiques, et d’autre part, pousser le Département de la Défense américain et certains membres du Congrès à fournir des systèmes de défense à « Israël », qui a perdu un grand nombre de ses missiles lors des récentes confrontations à Gaza.

Quant aux avions de guerre israéliens qui survolent Al-Dahiyeh Al-Janoubiyeh à basse altitude, il semble qu’il s’agisse d’une tentative de rattraper cet échec, qui est possiblement intentionnel.

La source a conclu ses propos en disant ce qui soulève la question de savoir si « Israël » a besoin d’adopter cette « propagande » médiatique en annonçant la mobilisation du « Dôme de fer » et des hélicoptères et de l’armée de l’air, et ici il faut se demander si cette démarche est un appel à la compensation pour les missiles perdus par le Dôme, dont la valeur d’un missile est estimée à environ 5000 $. Cette démarche vise-t-elle à obtenir l’aide de l’administration américaine pour une compensation ?

    la source :
  • Sawt Beirut International