SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

François Barakat gère l’empire immobilier de Bassil

Après le tollé que le clip vidéo a suscité en l’honneur de François Barakat, le beau-frère du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, et les scènes d’argent éparpillées dans l’air et sur le sol, et les tirs comme si nous étions à Al-Dahia, des menbres du Courant patriotique libre et des militants affiliés au mouvement se sont indignés de la scène, la qualifiant d’humiliante.

Des sources internes au mouvement se demandent comment Basile collecte les dons pour financer la campagne électorale, alors que Barakat gaspille de l’argent sur des tables luxueuses à Batroun, et d’où Barakat a-t-il tout cet argent?

Des sources de Batroun décrivent Barakat via Sawt Beirut International comme corrompu et qui a établi un empire immobilier en intimidant et en faisant pression sur les propriétaires de propriétés stratégiques classées à Batroun afin de les revendre sous des noms fictifs qui profitent finalement à Gebran Bassil.

Les sources disent que « Barakat travaille avec une armée d’avocats et de maires à Batroun sur la transaction immobilière, et il gère également les affaires de Bassil à l’étranger ».

Les sources confirment que Bassil possède une grande quantité de biens immobiliers sur le marché de Batroun, mais ces propriétés ont été placées au nom de proches de Bassil, mais il se comporte de manière intelligente pour ne pas éveiller les soupçons à son sujet, et la question de récolter des dons pour financer la campagne électorale n’est rien d’autre qu’un camouflage pour dire que le CPL n’a pas d’argent.

Les sources indiquent que le mouvement a demandé à tous les candidats d’organiser des diners afin de récolter des dons pour financer leurs campagnes électorales car « nous ne voulons pas nous tromper, d’autant plus que Bassil est soumis aux sanctions américaines. »

Les sources de Batroun ont souligné qu’il y a des projets touristiques qui seront établis à Batroun sur des terres appartenant à Bassil par l’intermédiaire de personnes fictives, et il y a des acteurs bien connus qui ont acheté des terres et des investissements touristiques à Batroun via Barakat, et le revenu de ces projets est à Bassil.

    la source :
  • Sawt Beirut International