SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Hochstein comparera les positions libanaise et israélienne

Le Liban attend le retour du médiateur américain dans le dossier de la démarcation des frontières maritimes entre le Liban et Israël, Amos Hochstein, à Beyrouth à la mi-août, après que des progrès aient été accomplis dans la voie de négociation qu’il mène entre les deux pays sans parvenir à un projet d’accord final, selon des sources diplomatiques bien informées.

Ces sources ont confirmé à « Sawt Beirut International » que le Liban a montré à Hochstein une réponse qui a conduit à sa satisfaction sur ce point car elle indique qu’aucune partie n’a eu recours à l’obstruction et une pleine coordination libanaise. Mais tout reste possible jusqu’à la conclusion de l’accord définitif, voire après l’accord, mais aucune entrave n’est censée se produire, notamment en matière de sécurité.

Des sources de la présidence ont déclaré à Sawt Beirut International que le Liban a montré son intérêt pour trois principes:

– La ligne 23, que le Liban a mise en avant pour la dernière fois lors de la récente visite du médiateur à Beyrouth.
– Le Liban veut tout le champ de Cana, ce qui signifie que ce champ ne doit pas du tout être divisé en deux.
-Pas de partage dans la question de l’extraction du pétrole et du gaz ni dans l’échange de revenus à ce sujet.Quant au bloc 8, le Liban le veut dans son intégralité avec tous les blocs qui sont dans le droit du Liban.

Les sources ont indiqué qu’une discussion a eu lieu entre la partie libanaise et Hochstein, au cours de laquelle le président Michel Aoun a fait des remarques.Les deux présidents, Nabih Berri et Najib Mikati, ont également exprimé leur point de vue sur la question du bloc 8 dans le même contexte, après que le médiateur américain a expliqué la position d’Israël à ce sujet.

Les sources ont révélé que Hochstein n’avait présenté aucune proposition israélienne concernant l’extraction conjointe ou la compensation conjointe.

Les sources ont indiqué que Hochstein, après avoir écouté les points de vue libanais et israélien, les comparera et recherchera avec les Israéliens leur position sur la proposition libanaise et cherchera une réponse israélienne sur la question de la position libanaise.

L’achèvement du processus de négociation sur la démarcation à Naqoura est le moment où se cristallise la réponse israélienne, censée prendre en compte le point de vue libanais.

    la source :
  • Sawt Beirut International