SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Le CPL « a perdu 15% de son pouvoir »… Bassil espère que les élections n’auront pas lieu

Le Courant patriotique libre espère que les élections législatives n’auront pas lieu, et qu’elles seront reportées car leur tenue à ce stade signifie beaucoup de perte pour le représentant Gibran Bassil, qui veut investir sur les marchés de l’élection présidentielle.

Aujourd’hui, il bénéficie du plus grand bloc chrétien, alors que les élections à venir lui feront perdre la majorité, et cela signifie sa perte dans la course présidentielle dans laquelle Bassil sent qu’il a beaucoup perdu et la route de Baabda lui semble coupée.Les sanctions américaines ont bloqué le chemin de Bassil vers le palais présidentiel, mais il pariait sur les élections législatives et son obtention d’un bloc chrétien, mais cela n’arrivera pas.

Bassil se rend compte que si le Mouvement patriotique libre perd les élections, cela reviendra à mettre fin à Michel Aoun, dont Bassil a hérité et il a bâti sa popularité, et gagner la rue chrétienne à travers les services qu’ils ont menés. En plus des nominations faites par Bassil dans les administrations de l’État pour contrôler et exploiter cette influence lors des élections législatives.

La crainte de Bassil concernant les résultats des élections découle des sources de certaines entreprises qui réalisent des statistiques et ont confirmé au site Web « Sawt Beirut International », que le Mouvement patriotique libre a perdu 15% de son pouvoir électoral, et c’est un grand nombre et ses résultats sont désastreux sur le plan électoral.

Les sources indiquent que les élections choqueront le courant si elles se produisent, et cette question est comprise par Bassil et donc ses meilleurs vœux sont que les élections n’aient pas lieu et il parie sur des retards pour gagner plus de temps.