SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2022, Saturday |

Le Hezbollah dépasse les attentes par des discours décadents

Dans la bataille électorale, surtout au mandat de l’ensemble autoritaire corrompu, tout est attendu. Mais les choses dépasse les attentes, le mufti Kabalan accuse de trahison et le Hezbollah interdit et le peuple désespéré cherche le sauvetage.

Le mufti Jaafari Ahmad Qabalan a émis ce qu’il considérait comme un « mandat légal » définissant les choix qu’il souhaite que les électeurs chiites fassent lors des prochaines élections législatives. Il considérait que « le droit électoral est une obligation religieuse » tout en interdisant de boycotter les élections ou de voter avec un papier blanc, et qualifiait la bataille électorale de « la plus grande des obligations de Dieu » et appelait à voter pour le Duo chiite.

Mawlana, vous pouvez voter pour le duo chiite, c’est votre droit, mais vous n’avez pas le droit d’émettre une fatwa pour obliger les gens à voter pour ceux qui n’ont pas d’indépendance du pouvoir judiciaire, pas de developpement de l’éducation, pas de responsabilité financière, aucun retour de services et aucune chance de coexistence dans l’ombre de leur projet d’occupation claire.

Vous considérez la neutralité et le papier blanc aux élections comme « haram » et vouz fermez les yeux sur l’appauvrissement, la famine et l’humiliation du peuple.Mawlana, que Dieu ne permettait pas que vous soyez ainsi, vous et tout le système religieux affilié à l’autorité êtes des commerçants de religion, votre seul travail est de justifier, de commercialiser et de protéger la corruption et la criminalité du système au pouvoir.

Vous accusez tout chiite qui vote pour autre chose que « Amal » et « Hezbollah » et considérer son travail comme «haram». N’est-il pas mieux pour vous de réaliser que votre discours est le « Haram »? Où est la liberté que vous revendiquez?

Si vous ne savez pas, la révolution du peuple et la participation au vote est contre vous c’est pour qu’un autre Souleimani ne vienne pas se vanter « par le contrôle de 4 capitales arabes, dont Beyrouth où vous avez 74 députés au Parlement ». C’est normal, votre corruption vous a aveuglé de la logique malheureusement.

Nous n’avons pas perdu la mémoire. Nous n’avons pas oublié la ceinture de misère dont vous avez entouré notre capitale, et nous n’avons pas oublié l’humiliation que nous avons subie en nous privant des choses les plus simples.

Quelle dignité en faisant de tout le Liban une ceinture de misère et un bourbier milicien isolé de son environnement? Vous devez être conscient que le peuple ne sera plus victime de votre tromperie, et aucune dignité avec la faim et le dénuement.

    la source :
  • Sawt Beirut International