SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

La personne du « Hezbollah » s’est effondrée en commençant des événements de Khaldeh à Tayouneh

Ce qui s’est passé aujourd’hui sur le rond-point de Tayouneh est un processus triangulaire avec des objectifs.

Le Hezbollah et ses partisans y sont entrés, pour défendre leur autre moitié, le Mouvement Amal, mais le prix en sera payé par lui seul, comme il l’a payé lors des affrontements à Khaldeh avec ses clans.

Lorsque le secrétaire général du parti, Hassan Nasrallah, est apparu, il a donné des instructions sur la manière de mener l’enquête ou?? …

Sachant que le rôle des procureurs, qui a été dressé par le juge d’instruction judiciaire, ne comportait le nom d’aucun des membres de son parti.

Cependant, Nasrallah a ordonné au juge Al-Bitar de corriger son cours dans l’enquête grâce à l’intervention de Wafiq Safa, menaçant de changer le cours du juge Bitar.

Pourtant, l’enquêteur a bouclé le chemin sur lequel il s’était engagé, puisqu’il a repris cette enquête, malgré les poursuites intentées par les prévenus pour l’empêcher de terminer l’enquête.

Aujourd’hui dans la matinée, la première chambre de la Cour de cassation, présidée par le juge Naji Eid, a rendu sa décision en faveur de Bitar, ce qui a porté un coup à l’espoir d’arrêter l’enquête.

La rue a été préparée après l’envoi d’invitations à une manifestation tripartite de Shel Al-Bitar, « Mouvement Amal », « Hezbollah » et « Marada », suite à la manifestation des familles des victimes du port qui ont soutenu le juge Bitar dans ses enquêtes et ses collègues, qui ont été inscrits sur la liste d’honneur pour leur réponse aux demandes d’arrêt de la main de l’enquêteur Bitar.

La manifestation a rappelé l’atmosphère de tension sectaire et sectaire.

Ici, il faut se demander pourquoi le « duo chiite » est resté seul dans l’arène, et les personnes recherchées n’y ont pas participé.

La question: « Faut-il plonger le pays dans le feu pour le bien de certains dirigeants alors que c’est le peuple qui paie le prix des quotas ?