SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

Le Liban est victime de la politique insensée menée par Hezbollah

Ceux qui ont vécu à l’époque de « l’après Haïfa » et ceux qui annoncent aujourd’hui l’époque de « l’après Karish » réalisent une réalité et une vérité, grâce au parti des mollahs (Hezbollah) et à ses aides, nous vivons une époque « dépassant l’enfer ». L’entité usurpatrice regarde le Liban s’effondrer sans faire le moindre effort.

Une fois de plus, le chef de la milice du Hezbollah confirme que les armes de son parti représentent un danger imminent pour les Libanais, ceux-ci devant lui faire face et insister sur l’application des résolutions internationales pour désarmer les milices et établir l’autorité exclusive de l’Etat.

Il y a trente ans, le chef de la milice du Hezbollah, « Hassan Nasrallah », voulait prier dans la mosquée Al-Aqsa – Jérusalem, mais il n’a pas pu prier à Ghobeiry, alors qu’il vit dans le réseau d’égouts de la même zone.

Le Hezbollah ne mènera aucune guerre dans un avenir proche, car il sait parfaitement que la guerre dans de telles circonstances sera un moyen de mettre fin à son existence par une voie sanglante, et les paroles de Nasrallah ne sont rien d’autre que de la motivation pour son public affamé, suite à ses fausses promesses et ses victoires vides de Donquishote, alors pourquoi le Hezbollah n’a-t-il pas agi une fois pour limiter l’idée de la « décision américaine » ? Où est le concept de dissuasion ?

Les plans échoués et les actions pour obtenir le succès médiatique et les faux héroïsmes que le terroriste Hezbollah lance ses drones vers le champ de Karish, alors Israël a abattu toutes les drones qui s’approchaient des plates-formes de gaz, prouvant quelque chose de clair, ils sont des gardes frontières pour protéger Israël seulement, et tout ce qui reste est un faux discours.

Il convient de noter que lorsque Nasrallah intensifie sa rhétorique absurde, il faut s’assurer que la république des mollahs est dans une situation difficile et veut négocier avec l’Amérique, et elle n’a aucune carte en main sauf le Liban, donc le Hezbollah commence à menacer à la demande de l’Iran et expose le Liban à une guerre sanglante, donc l’Iran et le Hezbollah, participent à la destruction du Liban et le Hezbollah est contrôlé par un état islamique extrémiste dirigé par le terrorisme. Celui qui a fait du Liban une poubelle de slogans perroquets, de victoires et d’héroïsme hypocrite de Don Quichotte, appelle les libanais à devenir des « martyrs » pour protéger les mollahs. Il ne comprend certainement que la culture de la mort. Nous te le disons, Hassan, nous ne voulons pas être des martyrs de guerres absurdes, nous voulons vivre en paix.

    la source :
  • Sawt Beirut International