SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Le Liban était et restera un pays ayant une identité et une appartenance arabe

Avec la fin de la bataille électorale, le lancement de la carte politique, la détermination de la taille de la représentation des partis sous le dôme du nouveau parlement et un examen approfondi de toutes les personnes concernées dans cette bataille pour connaître ses faiblesses et ses forces, et en attendant l’achèvement des prochains étapes,de l’élection d’un président du parlement à la formation d’un nouveau gouvernement et à l’élection d’un président de la république, l’attention de la communauté internationale et arabe reste concentrée sur les développements de la situation associée à ces avantages.

Dans ce contexte, les réactions internationales et arabes à la tenue d’élections législatives ont été les bienvenues, d’autant plus qu’elles ont conduit à la production de nouvelles figures, dans l’espoir de former un gouvernement le plus rapidement possible pour mener à bien les réformes nécessaires et remettre le train sur les rails.

Pour sa part, un ambassadeur arabe a déclaré à Sawt Beirut International s’est déclaré satisfait de l’achèvement du droit électoral à la lumière des défis très difficiles que traverse le Liban à tous les niveaux, considérant que ce qui s’est passé représente une réalisation importante, d’autant plus que le processus électoral s’est déroulé normalement, calmement, sans heurts ,dans les délais et dans les limites des normes constitutionnelles convenues par tous les observateurs locaux et internationaux malgré certains problèmes et irrégularités considérés comme acceptables.

L’ambassadeur arabe a déclaré que les forces de sécurité et l’armée libanaise avaient fait de grands efforts pour maintenir la sécurité afin de mener à bien les élections malgré leur potentiel modeste.

Il a salué la prise de conscience du peuple libanais, qui a prononcé son discours démocratiquement dans les urnes, a choisi de nouveaux visages changeants de la société civile et a produit une classe de jeunes prometteurs, et a déclaré: « Nous devons tous respecter le choix du peuple, d’autant plus que le Liban est entré par ces élections dans une nouvelle phase qui a produit des personnalités qui, nous l’espérons, travailleront pour le bien de ce pays. »

Le diplomate arabe espère que les élections seront l’occasion pour les différents partis libanais de poursuivre le processus politique par le dialogue mutuel entre eux, et que le nouveau conseil sera une plateforme de discussion entre les Libanais de toutes affiliations dans l’intérêt du Liban.

 

Il a souligné que tous les pays arabes souhaitent la stabilité et la prospérité du Liban arabe, soulignant leur soutien à tous ceux qui expriment les espoirs du peuple libanais.

L’ambassadeur arabe a déclaré que le Liban, unique dans sa diversité, devrait bénéficier de cet avantage, qui devrait rester riche et ne pas être une malédiction sur lui, espérant que le Liban, qui est proche de ses frères arabes, reviendra car il était le phare de l’Orient, son hôpital et son université.

 

Il a souligné que l’identité du Liban restera la même et au fil des ans arabe, d’autant plus qu’il est l’un des pays fondateurs de la Ligue arabe et que cela est perdu, et ce sont les constantes du Liban ouvert à tous, qui est un lien entre l’Orient et l’Occident et nous donnons un message.

 

Le diplomate arabe a déclaré que les pays arabes ne pouvaient pas abandonner son frère cadet et resteraient à ses côtés pour soutenir et aider le bien et les intérêts du Liban et des Arabes.