SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

Le pouvoir veut changer le peuple!

Les événements de la scène interne indiquent que les chances de former un gouvernement, ont diminué au point qu’elles sont devenues presque inexistantes, avec la guerre de déclarations entre Baabda, Beit al-Wasat et Ain al-Tineh, qui montre qu’à la situation actuelle la voix dominante est celle du conflit.

Il est remarquable aujourd’hui,que ceux qui sont au pouvoir manifestent contre eux-mêmes, alors qui écoutera leurs revendications? A qui demandent-ils de laisser tomber? A qui demandent-ils de se retirer?

« C’est le Liban de 8 mars, et c’est son visage »… Des images et vidéos d’humiliation que le monde regarde avec pitié ce que les Libanais vivent comme les conflits pour avoir le lait, l’huile, les médicaments et les bidons d’essence, et la détérioration du niveau de performance présidentielle et institutionnelles sous l’ocupation de la majorité au pouvoir, aux époques les plus humiliantes de l’histoire ancienne et moderne du Liban. Cete majorité qui a volé l’argent public et privé et violé les droits des citoyens.

La majorité s’est mise à se battre dans une scène surréaliste de guerre de déclarations et d’insultation.C’est le Liban où les autorités ne savent pas quoi faire et ni comment trouver des solutions.

Même l’armée libanaise n’a pas été protegée des pratiques de la classe dirigeante.Elle risque d’un effondrement financier. Cela signifie que la forteresse restante dans ce pays est menacée, si les aides des pays ne lui sont pas fourni,et ainsi le Liban devient au bord d’une grave crise de sécurité.
.