SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Le renouvellement du mandat de la « FINUL » par le Conseil de sécurité sans obstacles

Des sources diplomatiques ont indiqué à « Sawt Beirut International » que le Liban a recu des signaux internationaux positifs concernant le renouvellement du mandat de la force internationale opérant dans le sud,la « FINUL »,qui va etre effectué par le Conseil de sécurité sans obstacles, et la prolongation du mandat sera normale.

Aucun pays vise à mettre des obstacles en ce qui concerne la stabilité qui règne dans le sud, même si chaque pays au Conseil de sécurité se prononcera lors des discussions officielles sur le renouvellement, sur la mise en œuvre de la résolution 1701 et sur la mission de la mission de la « FINUL » et de l’atmosphère environnante.Cependant,il n’y aura pas d’escalade des positions dans les contacts du Conseil de sécurité cette année,notament celle américaine qui a approuvé l’extension de la mission de la force l’année dernière, compte tenu de la délicate situation politique, économique et sociale du Liban,et du nouvel etat des relations américano-iraniennes.Néanmoins Washington n’hésitera pas à exiger que la mission de la « FINUL » comprenne le contrôle du ravitaillement en armes du « Hezbollah » et pas seulement le souci de maintenir la stabilité, la sécurité et la paix.Les pays auront également leur propre position concernant la sécurité de leurs soldats servant dans la force internationale.La position internationale qui soutient l’extension du mandat de la FINUL repose sur un certain nombre de faits:

-La plupart des pays du Conseil de sécurité, ainsi que les pays participant à la « FINUL » ne veulent pas changer la mission, mais plutôt la préserver comme stipulé dans la résolution 1701,prenant en considération les réaction négative à ce point et ses répercussions sur les performances et la sécurité de la force.Ces pays voient que la mission et leurs règles d’engagement sont suffisantes pour maintenir la paix et la sécurité internationales si elles sont pleinement mises en œuvre, avec une certaine expansion opérationnelle sur le terrain dans des détails spécifiques.Par conséquent, l’adéquation de la force rend impossible pour le Conseil de modifier sa mission. Et toute tâche plus difficile nécessitera une nouvelle discussion internationale sur son rôle. Ce n’est pas un temps conveneble, et cela pourrait ne pas aider dans le processus de l’extension.Ainsi,préserver sa mission internationale encourage L’extension, même par la Russie et la Chine, qui soutiennent son rôle et soutiennent la pleine mise en œuvre de la résolution 1701, car elle est devenue une partie intégrante de la légitimité internationale.

-Le soutien politique international dont bénéficie la résolution 1701, et le soutien à la force qui la met en œuvre, nécessite une insistance internationale sur sa mission, et sur le maintien du nombre de ses menbres, qui est d’environ 13 000 soldats, 11 000 sur terre et 2 000 en mer.Ainsi que de maintenir la continuité de l’extension de ses travaux comme elle est sans changement ou modification, ni dans la tâche, ni dans la durée, ni dans le nombre, ni dans le budget.

– Le facteur le plus urgent pour la communauté internationale du fait de la présence de la « FINUL » au sud, est qu’elle représente une garantie multiforme internationaux et régionaux, et elle est saluée par toutes les parties libanaises. Et cette garantie qui a été convenue est l’équation qui se reflète positivement sur la situation de la sécurité et de la stabilité libanaise, ainsi que la situation régionale avec Israël.