SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le « réservoir d’Al-Moukawama » est vide

Le secrétaire général du Hezbollah,Hassan Nasrallah, souligne dans ses discours le « réservoir » d »  » Al-Moukawama » c’est-à-dire le réservoir humain et l’environnement d’incubation qui soutient le parti dans toutes les décisions. Récemment, les régions considérées comme le principal réservoir d’ « Al-Moukawama » ont connu des cas de scissions et d’écarts,car la faim est dure et elle les a poussé à se revolter contre le comportement du parti.

Lors d’une conversation privée avec un groupe considéré comme favorable au Hezbollah en raison de l’affiliation régionale de ce groupe, qui tourne dans l’orbite du Hezbollah, nous avons constaté une grande indignation des responsables du parti et l’approche adoptée.

Ils disent à « Sawt Beirut International »: »Nous sommes tous avec la résistance, mais la résistance qui a combattu Israël, pas celle qui est entrée dans les ruelles de Damas et a tué des enfants et des femmes, nous sommes avec la résistance qui a libéré le sud, pas celui qui combat au Yémen sur ordre de l’Iran, nous sommes avec la vraie résistance pour défendre la terre, pas pour le régime de Khamenei qui a causé des malheurs au Liban et a déstabilisé les relations Liban-Golfe. »

Ces jeunes hommes soulignent que leurs proches dans certains pays du Golfe ont perdu leur travail aux pays du Golfe,dont nous n’avons vu que du bien, à cause des discours hostiles. Ils étaient comme la main tendue pour sauver le Liban de se noyer à chaque tempête qui le frappe.Cependant, le Hezbollah a des intérêts iraniens qui ne prennent pas en considération l’intérêt de l’environnement de résistance dont Nasrallah est fier.

Ces jeunes gens, considèrent que le réservoir d’ « Al-Moukawama » commence à se vider, et il y a une grande indignation au sein de l’audience du parti. Les crises du Liban ne touchent pas un environnement spécifique ou à un parti en particulier, mais tout le monde, surtout l’environnement du parti, qui se sent désormais boudé à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est très coûteux socialement et politiquement, et il n’y a plus beaucoup d’argent au sein du parti. L’Iran est assiégé économiquement et il a besoin de quelqu’un pour le sauver, alors comment peut-il aider le Hezbollah?

Ce groupe de jeunes, affirme que tout discours sur le soutien iranien à la résistance n’est qu’un discours pour remonter le moral.L’aide que le Hezbollah a apportée à son environnement est devenue rare et donnée à un groupe spécifique très proche du parti, et les cartes de rationnement dont Nasrallah a parlé ont été distribuées à quelques-uns.

Ils soulignent qu’ils ont découvert eux-mêmes qu’ils sont devenus un réservoir de carburant pour la « résistance », de sorte que Nasrallah les utilise et les envoie à la mort inévitable dans ses guerres futiles, en espérant que les scissions s’élargiront car la communauté chiite a d’énormes énergies humaines capable de s’engager dans le processus de sauvetage du Liban et de contribuer à reconstruire le Liban pour tout le monde, pas de l’Iran.