SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

L’élection présidentielle… de vide en vide

Parallèlement au début de l’échéance constitutionnelle des élections présidentielles, un climat de flou règne, mettant le pays sur une voie perdue.

Quels sont les scénarios possibles, et le Liban pourra-t-il remporter les élections présidentielles, ou le pays tombera-t-il dans le vide, dans l’attente d’un nouveau règlement qui sauvera le pays des crises politiques et économiques accumulées ?

Après deux ans et demi de vacance présidentielle, le président Aoun a réussi à accomplir de grandes réalisations durant son règne. Le Liban est devenu fort dans presque tout, et le pays est apparu au premier rang des indicateurs d’inflation, de prix élevés, de chômage, de pauvreté, de la faim, le gaspillage, le vol, le courtage et l’effondrement.

Selon les experts concernés, le pays est au bord du vide présidentiel, au vu de l’absence d’un règlement prévoyant l’élection d’un nouveau président avant l’échéance de l’échéance constitutionnelle.

La reconnaissance par le gouvernement intérimaire du vide présidentiel est inéluctable après novembre prochain, les chances de former un gouvernement sont devenues minces, et tout porte à croire que le gouvernement intérimaire assumera les tâches du président de la République, car selon la constitution, le président assume collectivement les fonctions de Premier ministre en cas de vacance présidentielle.

La peur du vide présidentiel et de ses répercussions sur la réalité libanaise est naturelle.

Cela aura des répercussions tragiques supplémentaires sur la situation économique et financière, d’autant plus qu’il est très difficile de mettre le Liban sur la voie de la reprise financière et économique et de tenir pour responsables tous ceux qui ont commis des crimes financiers et amené le pays et le peuple à cette difficile réalité.

Sans aucun doute, la prochaine élection présidentielle est une étape charnière par laquelle il est décidé de prolonger la souffrance du peuple ou d’entamer le chemin de la libération de la domination du Hezbollah et de la construction de l’État.

    la source :
  • Sawt Beirut International