SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Les dissidents du Courant patriotique libre forment un front contre Bassil

Le Courant patriotique libre (CPL) se prépare à un problème, selon ce qu’en dit un ancien dirigeant du mouvement, qui n’est plus en bons termes avec le représentant Gebran Bassil. Aujourd’hui, la situation du Courant patriotique libre est si terrible après son échec dans la gestion du pays, après les fausses promesses faites par le président Michel Aoun au peuple libanais.

L’ancien dirigeant a déclaré à « Sawt Beirut International » : « Les paroles d’Aoun lors de sa dernière interview sont très mauvaises, et il n’a pas réussi à justifier les échecs de Bassil. Il a blâmé les autres, comme d’habitude, et s’est réveillé de son profond sommeil dans les derniers jours de son règne et a commencé à distribuer des médailles à ses collaborateurs qui lui obéissaient. »

Il a ajouté : « J’ai été informé par certains de ce que le CPL a l’intention de faire, car la prochaine étape sera inquiétante. Les mouvements du Courant patriotique libre seront intenses. Bassil veut se venger de ceux qui ne lui ont pas laissé travailler comme ses déclarations, et il aura recours à l’opposition non constructive, c’est-à-dire qu’il s’opposera à toute démarche du gouvernement et même du prochain président,si un nouveau président sera élu. »

L’ancien dirigeant révèle qu’il est en train de former un front d’opposition au CPL qui comprend certains dissidents et certains qui ont été exclus par Bassil, notant que l’annonce de ce front sera très proche, et il y a une surprise avec les noms qui constitueront la direction de ce front qui sont d’anciens députés et ministres, et il attend deux députés actuels pour rejoindre le mouvement. Le front, et son travail sera de corriger la voie du Courant patriotique libre et de restaurer la doctrine qu’il a perdue depuis que Bassil a pris la présidence du mouvement.

    la source :
  • Sawt Beirut International