SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 August 2022, Wednesday |

Les dollars des banques centrales volés par des candidats puissants… et le citoyen est une victime

Le dollar au Liban est devenu la monnaie des politiciens et leur jeu favori, d’autant plus que nous sommes à l’aube des élections parlementaires, et l’histoire des élections au Liban témoigne qu’elles sont très coûteuses, car une grande quantité d’argent est payée par les candidats afin d’obtenir un siège au Parlement.

Se présenter aux élections est coûteux, et nécessite beaucoup d’argent, depuis les coûts de la machine électorale, l’équipe qui mène la campagne électorale du candidat, en passant par les publicités, les délégués, et les voitures transportant les électeurs, jusqu’à l’achat de votes en payant en espèces ou sous forme d’aide.

Et comme la situation économique du Liban traverse ses pires jours, les politiciens profitent de la douleur des gens et de leur besoin d’argent, alors que le dollar est affecté par les positions politiques et les querelles entre les partis politiques.

Quant au nouveau jeu du dollar, selon les économistes, les circulaires de la Banque du Liban sont désormais émises en fonction des pressions que subit le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salameh. Chaque fois que les politiciens sentent qu’ils ont besoin de dollars, ils font pression sur Salameh, et c’est ce que nous avons vu lors de la décision d’interdire à Salameh de voyager, rendue par la juge Ghada Aoun.

Les experts confirment à « Sawt Beirut International » que Salameh est soumis à la plus grande opération de chantage de la part de « Mandat Fort » et de la classe dirigeante, car tout le monde participe au chantage de Salameh et le menace avec des décisions afin de le pousser à pomper des devises fortes de la réserve, et c’est une question très dangereuse, car les fonds de la réserve commencent à s’épuiser.

Les experts disent que ce processus d’extorsion est le fait de politiciens influents, qui effectuent le vol ou le contrôle des dollars pompés par la Banque du Liban, par l’intermédiaire de commerçants qui leur sont affiliés, et ensuite ils manipulent, par l’intermédiaire de changeurs bien connus, le processus de change et réduisent le taux de change, Ainsi, les gens se précipitent pour échanger ce qu’ils ont de dollars chez eux par peur d’une nouvelle baisse du prix, et donc les changeurs de monnaie collectent le dollar et le vendent à certains politiciens, et dès qu’une période d’environ une semaine passe, le dollar remonte, et ils le vendent afin de réaliser des sommes et des profits énormes.

Aujourd’hui, les hommes politiques, en particulier ceux qui se présentent aux élections législatives, collectent des dollars sur les marchés afin de les utiliser comme fonds électoraux et d’acheter les consciences des gens pour obtenir leurs votes. Par conséquent, les experts s’attendent à ce que le processus de change du dollar soit manipulé de la manière que nous avons vue, c’est-à-dire sa chute soudaine, proche de 4000 livres d’un coup.

Les experts soulignent qu’il n’y a pas de plafond pour cette manipulation, et que le dollar remontera en fonction de ce que veulent les politiciens, et la prochaine étape verra plus de flux et de reflux, et il n’y a pas de solutions à l’horizon parce que le processus d’endiguement du dollar est affecté par des facteurs internes et externes et que les solutions économiques ne sont pas possibles à court terme.