SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

Les élections irakiennes humilient Khamenei et les élections au Liban seront decisives

Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, a subi une sévère défaite en Irak, les résultats ont montré la perte de ses alliés.Cela peut contribuer au changement radical de la nature des futures alliances et cela affectera le processus politique en général et le travail du Parlement en particulier.

Le bloc sadriste a remporté un nombre de sièges sans précédent, peut-être plus de 73, pour occuper le premier rang des forces gagnantes et être les premières surprises de cette session.La plus grande surprise est peut-être la sévère défaite subie par la coalition «Al-Fateh », qui comprend toutes les forces et milices alliées et fidèles à Téhéran.Les chiffres annoncés indiquent qu’elle a remporté environ 14 sièges, après avoir remporté 47 sièges lors de la dernière session.

Les candidats d’Al-Sadr ont prévalu sur les candidats de la coalition « Al-Fatah » soutenue par l’Iran, selon les résultats préliminaires.A noter que la coalition Al-Fateh, dirigée par Hadi Al-Omari, se compose de plusieurs partis et est liée aux « Forces de mobilisation populaire ».

Le taux de participation a été de 41%, une baisse significative dans le mandat post-Saddam Houssein qui reflète une méfiance envers les dirigeants du pays.C’est également inférieur au taux de participation de 44% enregistré en 2018, qui était également considéré comme une baisse importante à l’époque.

Des sources chiites de l’opposition espèrent que la défaite subie par l’Iran en Irak sera suivie d’une défaite au Liban aux prochaines élections législatives, qui constituent un événement décisif.

Des sources ont exprimé à « Sawt Beirut International »,leur espoir que les efforts des opposants au régime iranien au Liban, représentés par le Hezbollah, s’unissent, afin de produire une nouvelle défaite à Téhéran, qui domine la prise de décision libanaise qui est devenu sous occupation iranienne à tous les niveaux.

Les sources soulignent que la communauté internationale devrait soutenir les réglementations anti-Hezbollah dans ses zones d’influence, car l’opposition chiite mérite d’avoir l’occasion de prouver que les chiites du Liban ne sont pas affiliés au duo représenté par le mouvement Amal et le Hezbollah.

Les sources indiquent que la défaite peut être obtenue si les conditions appropriées sont disponibles, sachant que Hezbollah cherchera à réprimer toute tentative de produire une opposition même s’il sera nécessaire de recourir à l’assassinat des opposants.