SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Les élections législatives…Le début de la fin

Parce que nous ne pouvons pas rêver d’un État avec une arme en dehors de sa loi, et avec un président qui dépend, nous tous pour la patrie, pour les valeurs culturelles du Liban, le Liban, l’Université de l’Est et son hôpital, le Liban est une oasis de liberté et de parole libre, votre voix leur fait peur, chaque électeur est libre avec son vote et responsable par choix, réforme et développement du pays et la préservation de vos droits est entre vos mains, votre meilleur choix, inévitablement votre meilleur choix.

Une opportunité pour le « changement désiré », ce jour, qui établira sans aucun doute une étape future importante dans l’histoire du Liban, c’est le début de la fin, et le décompte est à l’opposé de son cours, ce droit démocratique intervient trois ans après le début d’une crise économique et financière majeure qui continue de ravager le pays en tant qu’esclaves, et une révolution qui a inondé les rues de Beyrouth, ils l’ont violé avec tout ce qui leur est venu fortement, et moins de deux ans après l’explosion du port de Beyrouth détruit qui a tué 215 personnes et blessé plus de 65 000 d’autres, votre voix, électeur, est la « loi qui fera tomber l’illégitime », et fera tomber avec elle ce système criminel qui a détruit et fait exploser le pays, pillé ses primes et abandonné le meilleur de sa jeunesse.

Il ne reste plus que quelques heures et l’étape de la connaissance des tailles politiques commence…

La volonté de changer et de gagner notre sombre réalité reste la plus forte à travers les urnes afin d’atteindre le changement que chaque Libanais qui croit au Liban riche en pluralisme et en diversité, et l’appel souhaité est un et connu, le sort des Libanais en votant à travers un choix entre deux projets, et la réponse est dans les urnes à une question réaliste qui détermine leur position dans le budget national: avec la construction de l’État ou la survie de l’État?

La réponse est simple , les Libanais assis, fragmentés, attendant son destin, dans une bataille existentielle brute, la vraie résistance et le devoir dans notre pays est la résistance du peuple libanais dans toutes ses factions et composantes la domination du parti iranien et ses armes sur le Liban par tous les moyens disponibles, de sorte que le droit électoral sera le premier arrêt après les élections.

Enfin, la menace la plus grave pour la sécurité et la stabilité de la société libanaise est l’idée du « leader absolu » dans le public, où il fournit certains services en échange d’offrir des sacrifices, dont le premier est de massacrer la patrie sur l’autel de la corruption et du pillage public, inévitablement que la libération commence par les esprits pour faire la patrie désirée, et pour réveiller un titre, élu correctement.

    la source :
  • Sawt Beirut International