SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 October 2021, Sunday |

Les Frères musulmans réussissent-ils à se réhabiliter ?

Historiquement, les Frères musulmans sont clairement un cancer dans le corps de l’islam et des musulmans, et tout État qui les parraine ou les contient ne leur permettra pas de gouverner, mais plutôt de les utiliser comme des poignards empoisonnés pour défier les voisins et les déstabiliser.

Les Frères musulmans sont un groupe qui est plein de religion ,prétend de défendre les musulmans, mais ses pratiques immédiates et passées sont basées sur la trahison et l’intrigue, la fraternité est le véritable ISIS mais avec une cravate, et les dirigeants de ce gang dans n’importe quel pays ne portent aucun sens ou affiliation nationale, et ce qui est drôle, Rashid Ghannouchi, chef du mouvement Ennahda des Frères musulmans en Tunisie et du parlement actuel, déclare ouvertement qu’il veut renforcer le rôle du parlement et réduire le rôle de la présidence, et si les jours passent et Ghannouchi réussit un jour dans les élections pour la présidence de la République tunisienne, il suivra le style du président turc Erdogan au pouvoir, il va marginaliser le parlement au profit de la présidence et va faire de la Tunisie un système présidentiel plutôt que parlementaire.

Les Frères musulmans l’ont fait précedemment, lorsque c’était le règne du président Hosni Moubarak,ils ont remporté la majorité des élections parlementaires, et ont officiellement déclaré qu’ils ne nommeraient aucun d’entre eux pour la présidence de la république, mais ils ont rapidement prêté serment, rompu leurs promesses, et nommé Khairat al-Shater, et quand il a été rejeté, ils ont mis le nom de Mohamed Morsi au milieu de la bataille électorale.

Le fait que les Frères musulmans poursuivent le principe d’objectif justifie les moyens, leurs objectifs le cherchent toujours en subvertissant les patries, en détruisant les capacités des États et en luttant pour le caractère unique du pouvoir afin de mettre en œuvre leurs projets qui ne sont pas bénéfiques pour les peuples de la région, et les Frères musulmans rencontrent tous les programmes extrémistes si nécessaire, ils sont alliés à Daech, Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes, et même le régime des mollahs à Téhéran selon leur foi représente une république islamique, dont certains reçoivent un financement direct de celle-ci et participent à des conférences qui s’y tiennent, ainsi qu’à des conspirations contre les Arabes et les musulmans.

 

Les Frères musulmans, après que de nombreux pays les ont désignés comme un groupe terroriste, ne sont pas un groupe religieux comme le font la promotion de leurs partisans, ils sont une mafia organisée qui a un président et suit les branches déclarées et non déclarées, et ils ont la décision de cellules dormantes et se propagent dans un certain nombre de pays du monde.

Même les pays européens et occidentaux qui ont salué la fuite des Frères musulmans au cours des dernières années ressentent maintenant le danger de ce groupe pour sa sécurité et sa stabilité, et beaucoup de ses gouvernements occidentaux ont revu leurs politiques envers les Frères musulmans et ont demandé à leurs services de sécurité et de renseignement de poursuivre les éléments dangereux de ce groupe sur leur territoire.

Sous divers noms et slogans, le groupe terroriste tente de se reproduire et utilise la cause palestinienne, la Nakba syrienne, la situation en Libye, l’instabilité politique en Tunisie et dans d’autres pays arabes, pour mélanger leurs idées absurdes avec le présent du peuple accablé par les préoccupations et les exigences de la vie, et les Frères musulmans sans que d’autres regardent le passé et ne veulent aucun bien pour le peuple à l’avenir.