SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

Nasrallah craint un coup de poignard de la Syrie Et une peur d’une « vente » russo-israélienne

Le Hezbollah s’inquiète des changements d’attitude au sein du régime syrien soutenu par la Russie, une préoccupation causée par des conditions régionales matures qui pourraient mettre le Hezbollah sous une guillotine d’accords qui renverseraient sa présence en Syrie.

Selon des informations spéciales à Sawt Beirut International, la présence de Hezbollah n’est plus souhaitable en Syrie, comme c’est le cas avec les soulèvements en Irak contre l’influence de l’Iran, comme le régime syrien ne veut pas que le Hezbollah reste en Syrie sous les ordres de l’Iran.

L’information indique que le Hezbollah craint les actions du régime syrien parce qu’il est pleinement conscient que Bachar al-Assad est le roi de la négociation, de la vente et de l’achat et peut vendre le papier du parti à Israël via la Russie, qui veut réduire l’Iran dans ses zones d’opérations, en particulier en Syrie.

Le Hezbollah a demandé à ses cadres et à ses dirigeants de s’installer dans des maisons en dehors de la région de Dahiya, craignant que le régime syrien ne transmette des informations sur ces dirigeants à Israël afin de les liquider lors de toute confrontation future avec Israël, d’autant plus que le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, intensifie progressivement ses vues envers Israël.

L’information a souligné que les dirigeants russes négocient maintenant directement la présence du Hezbollah en Syrie, et l’aspiration des expulsés, et il y a une situation populaire similaire à la situation iranienne rejetant l’Iran chiite et ses milices, qui contrôlent maintenant le commerce et les marchés syriens et achètent de grands territoires en Syrie, et la Russie veut couper l’expansion de l’Iran et de ses milices en accord avec les changements régionaux à venir qui sont matures et apparaîtront en public dans un proche avenir.

    la source :
  • Sawt Beirut International