SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Pas de résurrection pour le Liban avec la présence du Hezbollah

Jinane Shuaib
A A A
Imprimer

Les Libanais souffrent jusqu’à l’étouffement, car plusieurs crises les affligent, eux et leur pays.

La seule raison de toutes ces souffrances, est la souche iranienne, d’où proviennent les sources de notre tragédie, à savoir le Hezbollah, d’où de nombreux pays travaillent résolument, à rompre cette organisation terroriste, qui est consideré comme une étape importante pour promouvoir la paix dans le monde.

Sa crédibilité a baissé et le Hezbollah est devenu une véritable farce.

Quant à la légitimité de la résistance, elle s’est effondrée avec lui, après avoir tourné ses armes contre les Libanais à plusieurs reprises, notamment le 7 mai et les récents événements de Tayouneh, où il a failli entraîner le Liban dans une nouvelle guerre civile.

C’est au lieu de faire face aux violations souveraines au Liban, depuis le début de 1982 jusqu’à maintenant.

Ainsi, quiconque s’interroge sur les causes des crises et des conflits au Liban, il peut trouver que leur source est al-Dahyeh l’iranienne, ce qui révèle et confirme leur implication et leur relation avec le projet destructeur du pays.

Ce que fait Hassan Nasrallah aujourd’hui, c’est un coup politique contre la légitimité et la mise en œuvre de l’agenda, comme d’habitude, des puissances extérieures, au détriment de la nation libanaise.

Il était clair que le langage des menaces et des avertissements ne ferait qu’exacerber la situation au Liban, dont le sort a toujours été « à la merci » de telle ou telle partie, et le pays s’effondrera complètement si le Hezbollah reste aux commandes.