SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Sources chiites: Le Hezbollah est un agent iranien

Le Hezbollah est drôle quand il pratique une politique de trahison et accuse tout le monde en dehors de l’axe de résistance qu’il est un agent sioniste, américain et autres expressions et vocabulaires utilisés par le parti, qui est devenu obsolète comme politique.

Au lieu de trouver des solutions à la crise économique du pays, les titres électoraux du parti restent dépourvus des programmes politiques, adoptant une politique de l’effusion de sang et la guerre.

Des sources chiites opposées au Hezbollah à Sawt Beirut International ont déclaré« Depuis l’implication du Hezbollah dans la vie politique, le Liban s’est détérioré, le parti n’a rien fait pour le Liban à tous les niveaux, même parler de sacrifices n’est pas vrai, les morts du Hezbollah tombent et sont tués hors du territoire libanais, sacrifiant leur vies pour des régimes dictatoriaux tels que le régime syrien et les Houthis au Yémen, ainsi que l’Irak, que Téhéran domine par le biais de milices terroristes ».

Les sources demandent : « Où est la résistance ? Qu’est-ce qu’elle a fourni depuis la guerre de juillet, et là où le front est devenu avec Israël, nous n’avons vu que des défilés et des marches inutiles, mais ce que nous voyons, c’est une mise en œuvre de la politique iranienne dans la région qui a transformé le Hezbollah de la résistance à un groupe de mercenaires qui se déplace chaque fois que l’Iran se trouve en difficulté dans le document de négociation de Vienne. »

« Est-il permis à ceux qui reçoivent de l’argent et des armes de l’Iran d’accuser les autres d’être des agents, Hassan Nasrallah a-t-il le droit de mettre en œuvre un programme iranien dans lequel le Liban n’a aucun intérêt et d’accuser les forces souveraines exigeant la liberté, l’indépendance et la souveraineté du Liban de trahison? », ont déclaré les sources.

Les sources confirment que l’accusation de « parti » des partis libanais d’être Sionistes est la plus grande preuve de leur patriotisme, car elles se dressent face au projet Hezbollah Iran, qui ne ressemble pas à l’environnement chiite en particulier et aux Libanais en général, un projet destructeur basé sur l’allumage des guerres et la déstabilisation du Liban et de sa sécurité, en plus de s’ingérer dans les affaires des pays arabes et du Golfe qui considèrent maintenant le Liban comme un État occupé et soumis aux armes du Hezbollah, un pays qui s’est transformé en usine pour fabriquer le « Captagon » , échanger de la drogue et l’envoyer dans des pays arabes dont nous n’avons pas reçu Sauf pour tout le bien.

Les sources indiquent que le titre des élections devrait s’intituler « Libérer le Liban de l’hégémonie du Hezbollah », et aller vers un projet qui sauve notre pays des mains de Téhéran.