SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Un nouvel échec pour les nouveaux députés en séance de l’élection des commissions parlementaires

Une nouvelle déception vécue par les nouveaux députés de changement dans la bataille pour l’élection des commissions parlementaires hier. Ce qui a été remarquable dans la séance a été la démocratie dans ces élections après son absence pendant près d’un quart de siècle en raison de l’adoption du principe de la division des commissions par ententes entre partis politiques et pôles fondamentaux. Cependant, un nouvel échec est enregistré pour les nouveaux députés par leur incapacité à atteindre la présidence des commissions, notamment de base. Ces commissions sont considérées comme la base de la législation car elles peuvent étudier tous les projets et propositions de lois et à les soumettre aux commissions paritaires, qui les soumettent à leur tour à l’Assemblée générale dans sa forme définitive pour approbation.

Des sources politiques estiment à Sawt Beirut International que la déception à laquelle ont été confrontés les nouveaux députés cette fois-ci est également venue comme la fois précédente en raison de la grande division qui s’est produite entre eux. Les sources soulignent que les performances de ces représentants et leurs positions jusqu’à présent ne sont pas à la hauteur des espoirs que plaçaient en eux leurs électeurs, d’autant plus que la principale raison de leur arrivée au Parlement résultait du refus d’un large groupe de le peuple libanais de réélire le système politique traditionnel.

Les sources appellent les nouveaux députés à unir leurs efforts pour atteindre les objectifs nationaux et les aspirations du peuple, qui leur a accordé leur confiance, d’autant qu’ils sont au début d’un parcours qui s’étendra sur les quatre prochaines années.

Les sources indiquent que le peuple tiendra les représentants responsables s’ils ne leur présentent aucune alternative positive et tangible, notamment en ce qui concerne l’attention nécessaire aux préoccupations de vie des citoyens par le développement de solutions pratiques rapides pour restaurer le cycle économique.

    la source :
  • Sawt Beirut International