SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Une lecture des résultats des élections de l’Ordre des Ingénieurs.. « Le Mouvement du Futur » est le plus grand perdant

Avant les ingénieurs, les avocats se sont révoltés exactement un mois après le déclenchement de la révolution du 17 octobre 2019, le capitaine Melhem Khalaf a gagné, et au moment où sa victoire a été annoncée, les cris se sont élevés dans la salle: »Révolution,révolution».

Entre les deux victoires dans les deux Ordres, le « Club séculier » a remporté les élections universitaires de l’USJ, et la liste « Etidiant » soutenue par le club a remporté la majorité dans 18 des 19 collèges.

Trois personnes en trois ans, présentées par la révolution à travers les urnes:

Étudiant Charbel Chaaya, responsable du club séculier de l’Université l’USJ.

L’ingénieur Aref Yassin dans l’Ordre des Ingénieurs.

Avocat Melhem Khalaf à l’Ordre des avocats.

Le dénominateur commun de cette victoire triangulaire est que les opposants aux trois élections étaient les partis, courants et mouvements, de l’extrême droite à l’extrême gauche, »tous » réunis par le malheur de savoir comment faire face à la révolution:

La première étape etait à l’Ordre des avocats,les parties ont perdu face à la révolution des avocats.

Un an plus tard,aux élections des étudiantes, les partis ont perdu face à la révolution étudiante.

Aujourd’hui, les partis ont perdu face à la révolution des ingénieurs.

Dans les révolutions et le mouvement populaire, les avocats, les ingénieurs et les étudiants universitaires sont considérés comme l’avant-garde du changement, et l’importance de ce changement est qu’il a lieu dans les urnes.L’importance de ce changement est qu’il est loin du défaut de corruption et de violence.Pas de pot de vin ni de presion: ni contre un avocat, ni contre un étudiant, ni contre un ingénieur.

Un ancien ingénieur dans l’Ordre des ingénieurs a déclaré à « Sawt Beirut International » que le coup le plus dur des dernières élections a été pour le Mouvement du futur,Pourquoi? Il dit: « L’Ordre comptait beaucoup pour le Mouvement du Futur,il menait des batailles pour que le capitaine soit soit du Mouvement du Futur,favorable au mouvement, ou au moins pas contre lui. » Il est mentionné à cet égard, le capitaine Samir Doumit, qui a été élu capitaine pour deux missions,qui était le chef adjoint du mouvement.L’ingénieur Khaled Chehab a également été élu capitaine, et le parrain de sa campagne électorale était le capitaine Doumit, et il y avait le capitaine Bilal Al-Alayli, qui est arrivé à la tête de l’Ordre avec le soutien du Mouvement du futur.

Trois capitaines ont emporté auparavant avec l’aide du Mouvement du Futur, et aujourd’hui son candidat au syndicat ne recueille plus qu’un quart des voix obtenues par le capitaine vainqueur:

Le candidat du Mouvement du futur a obtenu 1 528 voix, tandis que le candidat vainqueur a obtenu 6 798 voix.

Les résultats des ingénieurs sont-ils un indicateur des résultats des élections législatives du printemps prochain?

Les chiffres ici ne sont pas un point de vue.