SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Bulletin d’information: Bahaa Hariri: J’ai l’intention de participer aux prochaines élections législatives

Les communautés arabe et internationale ont dit clairement leur mot. Ils ont dit que le Liban ne peut pas continuer la politique de l’autruche et que ce qui lui est demandé en est un: respecter les résolutions de la légitimité arabe et internationale. Mais le Liban en est-il vraiment capable? En principe, oui, si la décision politique est prise au plus haut niveau de référence dans le pays. Le problème ici est précisément avec le président de la République et son équipe politique. Le ministre des Affaires étrangères Abdullah Bou Habib, par exemple, s’est rendu au Koweït, non pour expliquer le point de vue du Liban, mais pour justifier le maintien d’armes entre les mains du Hezbollah. C’est normal. Car Bou habib n’est qu’un exécutant de la décision du Président, et il n’a été nommé à ce poste qu’en récompense de sa loyauté absolue envers Michel Aoun. Comment quelqu’un qui est venu ainsi au ministère des Affaires étrangères peut-il avoir la liberté d’agir et de décider? Ne serait-il pas seulement un outil malléable entre les mains du président de la République, mais même entre les mains du Courant patriotique libre et de son leader? Pendant que Bou Habib mettait au Koweït sa compétence diplomatique au service de la politique du Hezbollah, Gebran Bassil était à Beyrouth en train de defendre le parti jaune car il considérait dans une interview à la presse que les armes du parti avaient une fonction spécifique de défense du Liban et de sa souveraineté. La défense du Liban passera-t-elle par des guerres en Syrie, en Irak et même au Yémen? La défense du Liban nécessite-t-elle la construction de réseaux terroristes au Koweït, à Bahreïn et dans d’autres États du Golfe? La défense du Liban nécessite-t-elle l’exportation de milliers de kilogrammes de pilules de Captagon vers les pays du monde? Monsieur Bassil. Dites les choses franchement. Vous êtes incapable de vous débarrasser du contrôle du parti sur vous pour mille raisons.Et vous voyez votre intérêt électoral et politique avec lui après la chute dramatique de la popularité de votre courant dans la communauté chrétienne. Alors ne continuez pas à nous mentir.