SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du Dimanche 10 Octobre 2021

Dans le bulletin d’information d’aujourd’hui :

– Le club de golf de Beyrouth appelle les officiels à lever la main de l’Iran
– À le mandat fort, les Libanais vendent leurs organes pour assurer leur subsistance.
– La médecine avancée peut-elle traiter le cancer du sein ?

Mikati et Bassil : Un gouvernement pour partager les formations et les nominations !

Le Liban est en train de passer du gouvernement de « Ensemble pour sauver » à un gouvernement impuissant. Le premier nom (Ensemble pour sauver), le gouvernement le donnait à lui-même par auto-optimisme. Quant au second slogan, il a été présenté par le Premier ministre Najib Mikati depuis le podium de l’édifice patriarcal de Bkerké.

Entre les deux étiquettes contradictoires, moins d’un mois. « Que s’est-il passé ? » Il est clair que Mikati est dans une impasse, et les choses qu’il a mises en tête pour obtenir un choc positif rapide ont donné des résultats opposés. Le dollar augmente à nouveau chaque jour, puisque dans les quatre semaines qui ont suivi la formation du gouvernement de Mikati, il a augmenté d’environ 6.000 L.L. ou même plus, ce qui signifie que Mikati n’a pas réussi à mettre des limites à la hausse du taux de change du dollar.

Le dossier de l’électricité est encore pire, car l’approvisionnement du réseau a atteint son plus bas niveau depuis la création de l’électricité au Liban, et les solutions sont fragiles. Les réunions au Ministère de l’Energie et de l’Eau avec le Grand Sérail sont nombreuses, alors que les décisions sont rares, voire inexistantes. Cela nous rappelle le gouvernement d’Hassan Diab, qui n’a produit que des réunions et des ateliers !

Les crises ne s’arrêtent pas là, mais se reproduisent : de la crise du gaz, à la situation des écoles publiques, à la réalité de l’Université libanaise. Autant de questions et de crises qui prouvent que le gouvernement opportun a perdu son élan et n’était pas au niveau requis. Une chose que le gouvernement désigné peut faire est de procéder à des nominations administratives, diplomatiques, judiciaires et militaires, dont le but est clair : distribuer le fromage entre les partis politiques, d’autant plus que nous sommes à la veille des élections parlementaires. Le partage du fromage se fera entre deux groupes principaux : Najib Mikati et Gebran Bassil, car les deux aspirent à diriger leurs sectes aux portes des élections parlementaires.

En fin de compte, nous ne sommes pas face au gouvernement « Ensemble pour sauver », mais plutôt au gouvernement de Mikati, Bassil et leurs partenaires pour distribuer le butin.

Félicitations aux Libanais pour le gouvernement de partage des quotas !