SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du dimanche 14 novembre 2021

Dans le bulletin d’aujourd’hui:
-Mikati réussira-t-il à surmonter les pressions du Hezbollah pour sauver son gouvernement?
-Corona nous ramènera-t-il en quarantaine à domicile?
-Des initiatives individuelles pour faire face à la crise des transports et du carburant

En automne et en été, les incendies naturels dévorent les forêts et les arbres.Et en toutes saisons, les incendies politico-financiers – économiques ne laissent rien inchangé.Commençons par les feux naturels d’abord. À chaque saison des incendies, des phrases et des questions sont répétées, dont les plus importantes sont: les incendies nombreux et même en augmentation sont-ils le résultat de facteurs naturels ou dus à un sabotage systématique? Pourquoi les forces de lutte contre l’incendie et de protection civile qualifiées pour éteindre les incendies ne sont-elles pas renforcées? Où sont les hélicoptères qui ont été achetés pour éteindre les incendies et pourquoi ne sont-ils pas utilisés? Ce sont trois questions auxquelles on n’a pas répondu depuis de nombreuses années, et il est probable qu’elles resteront sans réponse pendant de nombreuses nouvelles années.Qui est le responsable? Pourquoi toutes les questions cruciales et vitales au Liban restent-elles toujours sans réponses convaincantes? Quant aux incendies politiques, ce n’est pas mieux. Le gouvernement de Miqati a établi le record d’échec et d’incompétence.Les Libanais ont attendu sa naissance pendant environ un an, et quand elle est née, elle n’a pas pu rester ensemble et harmonieuse pendant plus d’un mois, et aujourd’hui elle est incapable de tenir une réunion.Alors, quelle est la solution? Y a-t-il un incendie plus grand que cet incendie?! L’incendie économique et financier est l’incendie des incendies car sa flamme touche tout le monde et toutes les poches. Cependant, son traitement est inexistant.C’est comme si le Libanais devait soit émigrer dans le vaste pays de Dieu pour respirer économiquement, soit rester dans son pays pour subir la pauvreté et l’humiliation.Encore une fois: le Liban est le pays des incendies par excellence. Quelqu’un va-t-il éteindre les incendies libanais, ou est-ce notre destin de vivre sur terre les flammes de l’enfer?