SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du jeudi 30 septembre 2021

Dans le bulletin d’aujourd’hui:

-Les décisions du gouvernement sont-elles à la hauteur des crises?
-Le dossier des nominations se heurte-t-il aux quotas?
-Les promesses de protéger les petits déposants se sont-elles évaporées?

Moins de trois semaines après la formation du gouvernement Mikati, le dollar a de nouveau augmenté, et il a oscillé aujourd’hui entre 17 500 et 17 600 livres pour un dollar.Le retour du dollar à la hausse signifie que le délai de grâce pour le nouveau gouvernement est terminé, sachant que c’est le délai de grâce le plus court qui puisse être accordé à un gouvernement! Cependant,la situation de ce gouvernement est exceptionnelle à tous égards, puisqu’elle ne durera pas plus de neuf mois en raison de la date des élections législatives.

Une question se pose: Quelle est la raison du retour de la hausse du dollar à un rythme aussi rapide? Les espoirs basés sur la formation du gouvernement étaient des illusions? Il est clair que le nouveau gouvernement ne peut pas réaliser le sauvetage souhaité.Il est venu avec un accord franco-iranien à un moment où les Américains étaient préoccupés par les répercussions du retrait soudain d’Afghanistan.Ainsi, le pari de certains que le gouvernement bénéficiera d’un soutien américain et d’un accueil du Golfe est terminé.Les États-Unis ne considèrent pas le gouvernement actuel capable de réaliser les réformes requises tant qu’il est sous le contrôle du Hezbollah.

Quant aux pays du Golfe, ils ne leur apporteront aucun soutien, car ils savent parfaitement que le gouvernement de Mikati est le produit de l’alliance des aounistes avec le Hezbollah, c’est-à-dire que c’est le gouvernement du parti des armes.En conséquence, ce gouvernement est un gouvernement pour empêcher l’effondrement complet du Liban, mais il ne pourra pas sortir le Liban de ses nombreuses difficultés.

Outre le facteur régional-international, les nouveaux ministres n’ont pas encore prouvé leur éligibilité à exercer leurs fonctions, et ils n’ont pas présenté une expérience différente.La preuve, c’est ce qui s’est passé hier après la réunion du gouvernement,le ministre de l’Information, par exemple, n’a pas bien répondu à une question liée à la position du gouvernement concernant la visite de Wafik Safa au Palais de justice. C’est ce qui a prouvé que le gouvernement de Mikati n’est pas un gouvernement qui affronte la réalité, mais plutôt un gouvernement qui fuit la réalité. Est-il possible de réaliser un sauvetage par la fuite et la contrebande?