SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 January 2022, Saturday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du mardi 28 décembre 2021

Bulletin d’information d’aujourd’hui:
Après les discours d’Aoun et Miqati… L’appel au dialogue était-il tardif?
Comment les groupes révolutionnaires se préparent-ils à se présenter aux élections législatives?
La fin de Corona a-t-elle commencé?

C’est marrant cette république. Le Président de la République a un discours, et le Premier ministre un autre discours.Le Président de la République veut une chose, tandis que le Premier ministre en veut une autre.Que le Président de la République envoie un message aux Libanais, puis le Premier ministre tient une conférence de presse moins de 12 heures après le discours du Président, qu’est-ce que cela signifie? Sommes-nous devant une course aux positions, ou sommes-nous devant une course aux apparitions à la télévision? Il est prouvé que le message et la conférence de presse n’ont rien apporté de nouveau, il ont montré seulement la faiblesse de la république.Par exemple: le Président de la République a évoqué la question de la stratégie de défense, et qu’il est nécessaire de tenir une table de dialogue pour en discuter. Pourquoi le président Aoun s’est-il réveillé durant les dix derniers mois de son mandat sur cette question? Veut-il vraiment évoquer la stratégie de défense, après avoir préféré oublier l’enjeu pendant cinq ans et deux mois? Ensuite: le président Aoun, devenu parti, est-il encore capable de diriger la table du dialogue en tant qu’arbitre et en vrai président de la république? La réponse est définitivement non.La véritable intention d’Aoun concernant la question de la stratégie de défense dans son ensemble est de mettre le Hezbollah devant deux possibilités: soit s’engager à nommer Gebran Bassil pour la république après la fin de son mandat présidentiel, soit mettre la stratégie de défense sur la table pour discussion et négociation.Le Parti Jaune succombera-t-il au chantage d’Aoun-Bassil? Mikati n’est pas mieux,il était et est toujours le symbole du Premier ministre qui n’a pas de position claire sur les sujets.Par exemple: il a parlé du Hezbollah et le considérait comme un simple parti politique. Est-ce réel? Mikati ne se rend-il pas compte que le Hezbollah s’ingère en Syrie et en Irak, alors qu’il s’ingère toujours au Yémen, comme l’a confirmé la conférence de presse tenue par le porte-parole des forces de la coalition arabe au Yémen? Combien de temps Mikati va-t-il éluder la vérité, et a-t-il fini par se mentir à lui-même, après avoir mentir aux autres?