SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du samedi 16 octobre 2021

Dans le bulletin d’aujourd’hui:

– Le Hezbollah exige la tête de Geagea…
-Familles des victimes du port: la déclaration de Hoteit ne nous représente pas et nous faisons confiance au juge Al-Bitar
-Après la bataille d’Ain al-Remmaneh… pourquoi le Hezbollah craint le 7 mai dans les zones chrétiennes

La personne qui écoute le député du bloc Résistance et Libération, Hussein Hajj Hassan, estime que le Hezbollah est une association laïque pacifique ou une association anti-violence qui n’a rien à voir avec les armes.Et elle croit que les manifestants ont été pris en embuscade, sachant que la vérité est complètement différente. Les manifestants, ou ceux qui prétendent être des manifestants, sont entrés dans deux des rues d’Ain al-Remmaneh, et l’armée les a affrontés. Et ainsi ils sont entrés dans une troisième rue, où ils ont tiré et vandalisé, alors les habitants ont dû les affronter. En conséquence, ce qui s’est passé jeudi dernier n’était pas une embuscade effectuée par les FL dans la zone de Tayouneh, comme vous l’avez affirmé, Honorable député, mais c’etait plutôt une tentative de prise d’assaut des rues d’Ain Al-Remmaneh par le Hezbollah et le mouvement Amal, ce qui a conduit à des affrontements.Alors ne prétendez pas que vous et votre équipe n’êtes qu’une victime.Les slogans lancés par les partisans des deux partis sont provocateurs par excellence, et les armes et munitions apparentes confirment que les éléments du Hezbollah et du mouvement ne sont pas venus pour participer à une manifestation mais pour prendre d’assaut la région.Quant à la plus belle partie des propos de Hajj Hassan, c’est son affirmation selon laquelle des punitions sévères doivent être infligées aux tueurs, planificateurs et responsables du Parti des FL, jusqu’au sommet de la pyramide, Samir Geagea.Hajj Hassan ne sait-il pas que le Hezbollah est le dernier à avoir le droit d’exiger que des personnes soient criminalisées et jugées? Le Hezbollah est totalement contre la loi et ne reconnaît ni les lois locales ni les lois internationales. La preuve, c’est ce qui s’est passé avec la Cour internationale.Pourquoi ne l’avez-vous pas reconnu, M. Hussein? Pourquoi n’avez-vous pas coopéré avec elle? Ce qui est le plus important encore, pourquoi lorsqu’un de vos membres, Salim Ayyash, a été condamné, ne l’avez-vous pas renvoyé à la justice internationale, en affirmant que vous ne saviez pas où il se trouvait? Enfin, M. Hussein, celui qui n’a pas livré l’assassin du Premier ministre martyr Rafik Hariri et ses compagnons n’a pas le droit de parler de la loi, tout comme il n’a pas le droit de prétendre qu’il est sous le toit de la justice!