SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Bulletin d’information de « Sawt Beirut International » du samedi 18 décembre 2021

Le 10 septembre dernier, le gouvernement de Najib Mikati a été formé sous le nom de gouvernement de sauvetage. Le gouvernement mikati était-il dans les cent premiers jours après sa formation au niveau de la nomenclature, ou sa désignation n’a-t-elle jamais exprimé ses performances? La réponse, malheureusement, est claire et connue. Il suffit de rappeler comment le gouvernement que les Libanais ont attendu quinze mois, a établi un record dans la vitesse d’effondrement. Il n’a tenu que trois séances et après il est sorti de l’équation politique et il est en attente mais plutôt devenu une autre forme de vide! Le gouvernement « Ensemble pour le sauvetage » a d’abord besoin de quelqu’un pour le sauver de lui-même, c’est-à-dire du duo chiite qui contrôle son président.Si Najib Mikati était un homme vraiment responsable, il aurait convoqué le gouvernement à une réunion, et l’équipe de blocage porterait sa responsabilité devant les Libanais, les Arabes et le monde… et même devant l’histoire. Le problème est que Mikati n’a jamais été un homme d’État, mais seulement un homme d’autorité.Il étudie désormais l’étape post-élections parlementaires, et il souhaite être la figure sunnite chanceuse pour revenir au Sérail. Dans ce cas, attendons-nous de lui qu’il adopte une attitude responsable et courageuse? Définitivement pas. Par conséquent, son gouvernement s’est effondré rapidement et sa nomenclature « gouvernement de sauvetage » est fausse. Ce gouvernement de sauvetage n’a offert aux Libanais que plus d’oppression, de frustration et de pauvreté. Et il n’a résolu aucun problème dans le pays, mais a plutôt aggravé et compliqué les crises.Et il n’a réalisé aucune chose remarquable au cours des cent premiers jours de son mandat. Gouvernement de sauvetage: Quelqu’un peut-il nous sauver de vous avant qu’il ne soit trop tard?