SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Bulletin d’information de Sawt Beirut International – Mercredi 4 août 2021

Un bref résumé du bulletin d’information d’aujourd’hui :

-À l’occasion de la mémoire d’une horrible explosion au port, des milliers de Libanais ont défilé pour demander la justice
-Macron : La classe politique est corrompue et place ses intérêts individuels et politiques au-dessus des intérêts du peuple libanais
-La décision présumée de l’explosion du port verra le jour à la fin de cette année

Une année entière s’est écoulée entre le 4 août 2020 et le 4 août 2021, depuis le crime et le massacre commis contre toute la nation, alors quelque chose a-t-il changé?

Avant l’explosion catastrophique, le petit pays était dans un état de rejet, de colère et de révolution contre un système qui permettait à tout de réaliser ses ambitions. L’horrible explosion a accru la colère et alimenté la révolution parmi les citoyens. Néanmoins, les pratiques des dirigeants sont restées telles quelle sans aucune tentative de changement ou de faire la différence.

Le président Français Emanuel Macron a proposé de former un gouvernement de spécialistes. Ce jour-là, les politiciens ont accepté à contrecœur ou apparemment accepté, mais ils ont décidé de piégé l’initiative de l’intérieur, et c’est ce qui s’est passé. Mustafa Adib a été désigné Premier ministre, mais il s’est excusé. Puis Saad Hariri a été désigné et s’est également recusé. Récemment, Najib Mikati a été désigné et il est également en route pour se recuser.

Que prouve la réalité du gouvernement? Cela prouve ce que le président Français a annoncé aujourd’hui devant les dirigeants internationaux, à savoir que les politiciens libanais corrompus n’ont fait qu’aggraver la situation en plaçant leurs intérêts individuels et politiques au-dessus des intérêts du peuple libanais.

En conséquence, la communauté internationale ne signera aucun chèque en blanc au système politique libanais parce qu’il est défaillant. En échange de la réprimande de la classe politique, Macron a adressé ses salutations au peuple libanais et à l’armée, et il a également menacé la classe politique, en adoptant des sanctions contre ceux qui entravent les efforts pour mettre fin à la crise politique.

Ainsi, après une année entière, la confrontation fait toujours rage entre une classe qui veut tout pour elle-même et voler aux gens le passé et l’avenir, et entre les gens qui veulent le changement à tout prix.

Qui réussira à la fin, les fils de l’injustice et des ténèbres ou les fils de la lumière et de la vérité ? Les expériences historiques prouvent que la vérité l’emporte à la fin, et que les dirigeants meurtriers et corrompus tomberont. Le Liban ne fera pas exception à cette règle.

Pour les dirigeants libanais, la vérité arrive définitivement et vous partez définitivement. Au fait, merci Macron d’avoir réprimandé la classe dirigeante. C’était la meilleure revanche pour nous un an après l’explosion du port.