SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Bulletin d’information de Sawt Beirut International pour le Mardi 6 juillet 2021

Dans les nouvelles d’aujourd’hui:

– Nasrallah ouvre le feu sur Al-Bitar et Ibrahim ne comparaîtra pas devant le tribunal

– Diab, le fonctionnaire, s’enquiert de l’interruption des médicaments, de l’essence et de l’électricité

– L’humiliation continue, la contrebande n’a pas cessé, et l’Etat est absent

La justice au Liban dérange beaucoup de monde, et d’abord les forces politiques car la plupart de ces forces ne veulent pas d’Etat, sachant que le chemin de l’Etat passe inévitablement par l’accomplissement de la justice.
D’où la guerre qui se livre à la justice lorsqu’elle insiste sur son indépendance et suit ses directives.

Le dernier exemple de ce que nous disons est l’enquêteur judiciaire dans l’affaire du port, Tariq Al-Bitar. Dès que la liste des responsables que je connaissais a été accusée, une campagne médiatique « programmée » a été lancée visant à ridiculiser les convocations qui ont été délivrés, comme s’il s’agissait de la convocation d’une autre affaire.

Et les dernières interventions dans ce contexte, l’intervention du secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, qui a remis en cause son discours d’hier sur les décisions prises par Al-Bitar, plaçant l’affaire dans le cadre du recrutement politique ou encore dans le cadre du ciblage politique. De quel ciblage politique parle-t-il ?

Les responsables politiques et de sécurité qu’Al-Bitar prétendait appartenir à la plupart des affiliations politiques, alors comment pourrait-il y avoir un ciblage ?

Ou est-il interdit de rendre une décision ou une réclamation contre un fonctionnaire qui se met, sa position et son appareil au service du Hezbollah ?

Est-il interdit à la justice libanaise de détenir des ministres et des députés qui soutiennent Hezbollah et son équipe politique?

Et le pire, c’est que Nasrallah, après tout le scepticisme qu’il pratique dans son discours, n’oubliera pas de confirmer que lui et son parti, recherchent la justice et la vérité.