SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Bulletin d’information de Sawt Beirut International pour le samedi 17 juillet 2021

Dans les nouvelles d’aujourd’hui:

-Paris confirme : Les sanctions sont proches et nous n’avons pas laissé les Libanais à leur sort

– Le ministère des affaires étrangères aiguise des dollars tout au long de l’année

– La majorité des ouvriers syriens du bâtiment sont partis.

Hariri s’est excusé et est sorti de l’équation, en principe le président de la République n’est pas pressé de tenir des consultations parlementaires contraignantes pour deux raisons, le premier c’est Aïd al-Adha, où le pays entre à partir de mardi dans une occasion de trois jours se terminant vendredi, la deuxième raison pour laquelle Aoun préfère tenir des négociations directes et indirectes avant de fixer la date des consultations officielles afin de sentir le pouls des partis politiques concernant le remplacement de Hariri dans le mandat, et n’a donc pas consulté dans la première moitié de la semaine prochaine, mais A la fin de la semaine ou la semaine d’après.

Le pari d’Aoun sur le facteur »temps » est-il en place ? Comment les forces politiques vont-elles gérer la situation?

Dans l’information que la consultation du mandat ne sera pas un pique-nique facile pour Aoun et son équipe politique car ils auront des difficultés dans le processus de coût parce que Hariri a mis un plafond que personne ne sera en mesure de surmonter des figures sunnites nommées pour la troisième présidence et a commencé la mobilisation politique à travers une réunion tenue à Beit El Wasat hier et inclus le club des anciens chefs de gouvernement, même Faisal Karami, qui est affilié aux forces du 8 mars, ne sera pas en mesure d’accepter le mandat afin qu’il ne sorte pas de la décision de sa communauté et ne se tourne pas comme Hassan Diab.

Cela signifie-t-il que nous sommes passés de crise en crise et que l’intractabilité du gouvernement se poursuit indéfiniment?

Malheureusement, ce sont les deux perspectives les plus probables, alors préparez-vous au pire, et préparez-vous à la journée de deuil national du 4 août, sachant que le deuil ne sera pas seulement pour les victimes qui sont tombées, mais aussi pour une patrie qui a été explosée par ses dirigeants avec les intentions de leur haine, de leur échec et de leur corruption.