SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Bulletin d’information de Sawt Beirut International-vendredi 31 décembre 2021

Dans le bulletin d’aujourd’hui:

– Le monde fait ses adieux à une année difficile et en accueille une autre… Sera-t-elle une année de crise ou une année de progrès ?
– Que prépare la nouvelle année pour le Liban… la poursuite de l’humiliation ou la mise en place des solutions ?
– Quels sont les défis économiques les plus importants pour 2022, et quel est le sort des grands événements ?

Dans cinq heures, le Liban entrera dans une nouvelle année. Dans les événements politiques, le changement de calendrier d’une année à l’autre n’a aucun sens ni aucune valeur. Mais cette année, c’est différent. L’année 2022 est l’année des grands événements par excellence. Il y a les élections parlementaires. Et l’élection présidentielle. Et entre les deux élections, il y a la situation de gouvernement suspendu, l’affaire du port de Beyrouth, et enfin les négociations attendues avec le Fonds monétaire international. Parmi toutes ces grands événements, les deux élections sont les plus importantes pour le sort et l’avenir du pays. Ce sont elles qui vont largement décider de la forme que prendra le Liban dans les décennies à venir. La région est en ébullition, et le Liban est au bord de l’effondrement, ce qui signifie, d’une manière ou d’une autre, que le temps des règlements arrive, et peut-être le temps de dessiner de nouveaux régimes dans la région.

Les deux élections de cette année sont donc cruciales et essentielles et tracent la voie de l’avenir. Quelle majorité le peuple va-t-il élire dans le nouveau parlement ? Qui sera le prochain président de la République ? Si le résultat est identique à celui des élections présidentielles de 2016 et des parlements de 2018, cela signifie que l’Iran et son bras militaro-politique au Liban, à savoir le Hezbollah, finiront par dominer l’arène libanaise. Si le résultat est différent, cela signifie que le Liban restera résistant à l’influence iranienne et ne tombera pas dans les griffes du Wali al-Faqih. Le Liban resistera-t-il, ou se transformera-t-il en Iranstan ?