SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 January 2022, Wednesday |

Bulletin d’information « Sawt Beirut International » – dimanche 9 janvier 2022

La « confusion » est le titre de la scène actuelle avec nombreux chapitres. Le premier chapitre est la confusion politique – constitutionnelle – institutionnelle, qui commence avec la session exceptionnelle du parlement et ne se termine pas avec la table de dialogue. Ce qui est sûr, c’est que la confusion vient d’une seule source: le conflit Aoun-Berry, qui ne semble prendre fin qu’au départ du président de la République du palais de Baabda. La première et principale victime du conflit: le peuple libanais.Au lieu que les fonctionnaires et les présidents s’occupent des affaires de la patrie,ils se concentrent sur leurs contradictions et sont préoccupés par leurs différends. Pourquoi le Mouvement patriotique libre est-il en conflit avec le mouvement Amal, par exemple? Leur différend porte-t-il sur la vision économique, par exemple, ou sur les bénéfices économiques et les gains financiers pour chaque équipe? En matière d’éducation, la situation n’est pas meilleure. Le ministère de l’Éducation veut ouvrir les écoles et les établissements d’enseignement, mais les enseignants et les professeurs ne le veulent pas, et la plupart des parents ne le veulent pas, et la plupart des administrations éducatives ne le veulent pas. Dans ce cas, comment le ministre Abbas Al-Halabi ouvrira-t-il demain les établissements d’enseignement? Va-t-il seul à l’école demain et retourne-t-il à l’école pour ne pas changer sa décision? La situation éducative n’est rien si on la compare à la situation financière, économique.Les gens souffrent, mais personne n’entend le son de sa douleur. La plupart des forces politiques continuent d’abuser l’État et de ses ressources. Quant au Hezbollah, il poursuit la mission la plus douce et la plus chère à son cœur: menacer les relations arabes du Liban en général et du Golfe en particulier, considérant qu’il est convaincu que l’Iran, le Gardien du Juriste et des mollahs, est celui qui assure la paix et le confort pour le Liban.Tellement misérable est un pays dont les politiciens sont soit ignorants, corrompus, voleurs, soit donnent la priorité aux intérêts d’un autre!