SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Bulletin d’informations de « Sawt Beirut International » du jeudi 19 août 2021

Dans le bulletin d’informations d’aujourd’hui:

-Nasrallah défie l’État par le pétrole iranien
-Le dossier du gouvernement est retourné à la case départ
-Les feux de circulation ne fonctionnent plus,c’est un autre aspect de la négligence et du chaos

Ce que nous vivons est-il une réalité, ou est-ce un film hollywoodien déraisonnable et inacceptable?La vérité est que ce que nous vivons n’est pas un film mais un cauchemar et plus encore.Et le plus grand cauchemar ne se manifeste pas dans le manque d’essence, les coupures d’électricité et la grande pénurie de médicaments… Tout cela est catastrophique, mais nous pouvons le supporter, même si pour un certain temps.Cependant ce qui est intolérable, c’est la performance des responsables libanais, notamment le Président de la République.Ce matin, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors de la commémoration de l’Achoura a confirmé que le premier navire iranien chargé de carburant naviguera dans quelques heures de l’Iran au Liban et il aurait d’autres navires.Nasrallah a accompagné son annonce d’une défense offensive, en menacant les Américains et les Israéliens que dès le depart du premier navire iranien vers le Liban, le Hezbollah considérerait qu’il était entré sur le territoire libanais.Ainsi, le secrétaire général du Hezbollah défie à nouveau tout le monde, en particulier l’État libanais.

Où est le commentaire du président sur l’annonce de Nasrallah? Et comment s’est-il contenté d’être un faux témoin et de garder le silence face au remplacement par Nasrallah de l’autorité libanaise? Alors Aoun ne se rend-il pas compte que cette affaire peut conduire à des catastrophes au Liban, car les sanctions imposées à l’Iran lui interdisent d’exporter des marchandises de ses terres vers d’autres pays?Ce qui est le plus impoetant: L’avertissement de Nasrallah n’est-il pas une menace de guerre du Liban contre Israël et les États-Unis?Si Israël est un État ennemi, et il est permis de le menacer, qu’en est-il de la menace pour les États-Unis d’Amérique?C’est la politique étrangère libanaise?Si la réponse est oui, alors le Président de la République doit l’annoncer et soutenir Nasrallah,mais si la position libanaise est différente, qu’il l’annonce franchement et clairement.

Président Aoun: Vous êtes le commandant supérieur des forces armées, alors faites ce que votre conscience nationale vous dicte.Mettez fin à l’arrogance de Nasrallah et à sa transgression des pouvoirs de l’État.Voici votre grand pouvoir, exercez-le et ne gaspillez pas votre mandat en vous laissant distraire par des pouvoirs secondaires insignifiants.Vos pouvoirs sont historiques nationaux et ne sont pas liés à un portefeuille ou à un ministre.Oserez-vous le pratiquer pour une seule fois à votre mandant?