SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Bulletin d’informations de Sawt Beirut International-Jeudi 9 Décembre 2021

Dans le bulletin d’aujourd’hui :

– Mikati est comme Sindibad d’une capitale à une autre… A-t-il oublié que le problème de son gouvernement est interne?
– Le dollar dépasse les 25000 et la Banque du Liban relève son taux de change à 8000 lires
– Le 17 octobre, les rebelles en paient le prix : nous vivons dans un État policier et non dans l’État de droit

Nous vivons dans un pays qui n’a aucun lien avec la réalité. La raison?
Des hauts fonctionnaires qui n’apprécient ni l’ampleur, ni la justesse, ni même la gravité des crises en jeu ! Deux exemples qui peuvent être présentés en une journée. La première concerne le Premier ministre, qui semble suivre les traces du président Saad Hariri. Chaque semaine il va voayager, comme si c’était le voyage dans les moments difficiles qui résout les crises!
Aujourd’hui, Mikati s’est rendu au Caire et a rencontré le président égyptien Sisi. Dans l’absolu et les jours normaux, une telle visite est bonne pour le Liban. Mais de nos jours, à quoi sert-elle ?
Mikati incapable même de réunir son gouvernement et de tenir une session, que peut-il dire au président égyptien ? N’aurait-il pas été préférable pour lui de rester au Liban pour essayer de résoudre le problème de son gouvernement au lieu de se déplacer dans le vaste pays de Dieu ?
Un deuxième exemple de non-contact avec la réalité est ce que le Président de la République a dit à ses visiteurs aujourd’hui. Il a souligné que la lutte contre la corruption ne s’arrêtera pas et que les Libanais diront leur parole contre la corruption et les gens corrompus lors des prochaines élections législatives !
Le président est-il vraiment sérieux dans ce qu’il dit ? Ne se rend-il pas compte que son beau-fils est, aux yeux des Libanais, celui qui a corrompu les corrompus ? A-t-il oublié que lorsque la révolution a éclaté le 17 octobre 2019, ses slogans se sont concentrés sur son beau-fils,son courant et leur performance au pouvoir ?

Étrange cette séparation de la réalité. Ce déni flagrant des faits est étrange ! Les faits disent que pendant que le Premier ministre se déplace dans le monde entier et que le Président de la République envisage la lutte contre la corruption, le dollar vaut maintenant 25 000 lires , sauf omission et erreur! Est-ce que vous, messieurs, vous réveillez de vos rêves et vous débarrassez de vos délires avant que le dernier et grand effondrement ne vienne ?