SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 August 2022, Tuesday |

Bulletin d’informations de Sawt Beirut International-samedi 1 janvier 2022

Dans le bulletin d’aujourd’hui :
– Comment le Liban et le monde ont-ils accueilli l’année 2022?
– Le Liban utilise-t-il l’or pour empêcher l’effondrement de la livre?
– Le safran est-il un substitut à la culture du cannabis?

Que nous attend en 2022? Cette année présentera-t-elle aux Libanais une image différente de l’année précédente, ou n’en sera-t-elle que la continuation? Pour être précis, la nouvelle année doit être divisée en deux grandes parties: avant les élections législatives, vers la mi-mai, et après les élections législatives.

Si les élections auront lieu à temps, cela signifie que le pays avance dans la direction correcte, ce qui implique la tenue d’élections présidentielles et l’élection d’un nouveau président de la république en automne. Mais si les élections ne peuvent avoir lieu pour mille raisons, cela conduira inévitablement au refus du général Michel Aoun de quitter le palais de Baabda, ce qui signifie faire passer le Liban de l’étape des crises politiques et économiques à une deuxième étape intitulée: crise des systèmes ou même crise de l’entité. Quelle est la réalité de la position des forces politiques sur le processus électoral? Sont-elles passionnées par le fait que les élections auront lieu à la date constitutionnelle prévue, ou tout ce qu’elles annoncent à ce niveau est-il destiné à la consommation médiatique?

Il est certain que les partis du système, dirigés par le Courant patriotique libre, sont en crise. Les partis du système sont parfaitement conscients que leur popularité est en baisse, et elle préfère reporter les élections, afin que les choses et les situations tournent en leur faveur d’une manière ou d’une autre. Une seule chose peut déjouer le plan de ce système: la pression internationale et la pression populaire.

Par conséquent, nous demandons au peuple libanais de ne pas reculer devant la demande de tenue d’élections. Empêchez les membres de la bande au pouvoir de confisquer votre décision, et soyez prêts à affronter les autorités si elles décident de reporter les élections. Le report des élections cette fois-ci élimine le dernier espoir pour le rétablissement du Liban. Voulez-vous que 2022 soit l’année du désespoir, de la frustration et de la mort, ou l’année du retour de la vie au Liban ?