SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Dans le bulletin d’information… Aoun a-t-il vendu la richesse pétrolière du Liban pour lever les sanctions américaines contre Bassil ?

Les élections législatives au Liban sont-elles menacées? Le système au pouvoir entravera-t-il sa mise en œuvre? Il y a quelque temps, même le fait de poser ces deux questions était un péché. Tous les piliers du système clament qu’ils veulent les élections à temps, quel qu’en soit le prix! Aujourd’hui, le jeu a changé,le discours et les performances du système à l’égard des élections ont changé. La preuve évidente en est qu’une décision a été prise, et nous ne savons pas à quel niveau et par qui elle a été prise, de réintroduire le MegaCenter au discussion du Conseil des ministres. Le sujet a clairement été abordé par le ministre de l’Intérieur, Bassam Mawlawi. Il est probable que le mégacentre soit approuvé par le Conseil des ministres, ce qui signifie que le projet sera renvoyé à la Chambre des représentants. Ici, l’événement attendu se produira.Un désaccord entre les blocs qui l’approuvent et ceux qui s’y opposent se produira ce qui peut faire exploser un problème ou des problèmes qui conduisent à la perturbation des élections. Bien sûr, certains peuvent considérer ce scénario comme irréaliste, mais en fait il est devenu plus que probable, surtout après que le système a estimé que tous les facteurs n’étaient pas dans son intérêt dans ces élections. L’opinion publique veut du changement, et elle a perdu confiance en lui et en ses performances. Et le projet des piliers de l’autorité a semblé échouer et a conduit à des catastrophes aux niveaux local et externe. De plus, parier sur la frustration dans la rue sunnite après que Saad Hariri ait suspendu son activité politique n’était pas correct. Dès lors, le système est pleinement conscient qu’il est au bord d’un échec catastrophique aux élections. Ainsi,la riposte populaire est nécessaire pour affronter tout stratagème infernal de report des élections.