SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Dans le bulletin d’information… Bahaa Hariri: Le Hezbollah est la cause de la corruption

La scène électorale se clarifie petit à petit, et le Hezbollah révèle ses véritables intentions et ce qu’il attend. Il voulait diriger l’axe de la résistance au Liban, en commençant par la secte chiite jusqu’à toutes les sectes. Son associé, Nabih Berri, n’a pas la moitié de son pouvoir au niveau populaire dans la rue chiite. Nous n’oublions pas non plus que le mouvement Amal n’est pas armé comme le Hezbollah, et donc sa capacité sur le terrain n’est en aucune façon comparable à la force du Hezbollah.

Sur le plan chrétien, Nasrallah a finalement saisi la décision du ministre Gebran Bassil. Ce dernier a besoin du secrétaire général du Hezbollah pour tromper l’opinion publique locale et non locale que son courant est toujours le plus fort dans la rue chrétienne, sachant qu’un bon nombre de candidats de Bassil n’atteindront pas la place Nejmeh sauf parce que le Hezbollah les soutiendra. Ce qui se dit de Bassil se dit aussi du mouvement Marada et des autres forces politiques appartenant à l’axe de l’opposition.

C’est en forme. Quant au contenu, il est plus dangereux. Car le Parti Jaune tentera d’obtenir une majorité avec ses alliés qui lui permettra d’atteindre son objectif fixé depuis quarante ans, à savoir: Transformer le Liban en une province iranienne sous les ordres du Wali al-Faqih.

Par conséquent, chers Libanais, la bataille électorale est cruciale cette fois, votre pays a besoin de vous, et le devoir électoral vous appelle. Participez massivement aux élections.